Plein écran
© thinkstock

Bientôt moins de sucre dans les boissons rafraîchissantes

Les principaux fabricants de sodas présents sur le marché européen se sont engagés à réduire de 10% la teneur en sucre dans leurs produits d'ici 2020, annonce dans un communiqué mardi la fédération royale de l'industrie des eaux et des boissons rafraîchissantes (Fieb). Couplée à la réduction déjà mise en place par le secteur belge des boissons non alcoolisées, cette réduction en sucre s'élèvera donc à environ 20% d'ici 2020.

L'engagement européen de la fédération européenne des producteurs de boissons rafraîchissantes Unesda, qui regroupe des grands noms du secteur tels que Coca-Cola, Pepsico et Red Bull, s'inscrit dans la ligne de l'engagement que le secteur belge des boissons rafraîchissantes avait annoncé l'année passée, à savoir une réduction de la teneur en sucre de 10% entre 2012 et 2020. La réduction totale réalisée entre 2000 et 2020 s'élèvera donc à un peu plus de 20%.

"Cet engagement au niveau européen démontre encore une fois que les entreprises du secteur prennent leurs responsabilités dans la lutte contre le surpoids, ce qui ne fera que consolider les efforts au niveau national", a commenté la Fieb.

Concrètement, afin de réduire le taux en sucre, le secteur européen des boissons non alcoolisées s'engage dans différents domaines, dont notamment la promotion des produits avec une faible teneur en sucre ainsi que ceux sans sucre, l'élargissement de la gamme de produits, la reformulation des produits existants, etc.

Ces dernières années, les producteurs belges ont déjà sensiblement augmenté leur distribution des boissons light et zéro, atteignant 30% de parts de marché pour de tels produits en Belgique, soit la plus élevée d'Europe, selon la Fieb.

La fédération de l'industrie des eaux et des boissons rafraîchissantes indique par ailleurs continuer à soutenir et à développer les initiatives antérieures, telles que la plateforme d'information www.edulcorants.eu, le Belgian Pledge (qui les engage à ne plus faire de publicité envers les enfants de moins de 12 ans, sauf pour des aliments et des boissons qui répondent à des critères nutritionnels spécifiques) et la déclaration d'engagement récemment signée relative à l'offre de boissons dans les écoles.  

  1. La Belgique et les États-Unis grands vainqueurs du Brussels Beer Challenge

    La Belgique et les États-Unis grands vainqueurs du Brussels Beer Challenge

    Les bières belges ont amassé 76 récompenses lors du Brussels Beer Challenge dont les résultats ont été communiqués lundi après-midi dans le cadre du salon Horeca Expo à Gand. C'est une dizaine de plus que l'an passé, mais les bières en compétition étaient également plus nombreuses cette année: 1.650 contre 1.522 en 2018. Comme lors des éditions précédentes, les Etats-Unis arrivent en deuxième position avec 46 récompenses. La Révélation internationale de ce concours brassicole est la Chimay Grande Réserve.