Plein écran
Taglierini à la truffe noire. © 7sur7

De la cuisine italienne de haute voltige chez Da Mimmo

Dîner chez Da Mimmo à Woluwe-Saint-Lambert, repris depuis janvier dernier par le propriétaire de La Villa Lorraine et la Villa in the Sky.

Le passage de Da Mimmo dans de nouvelles mains pourrait presque passer inaperçu. "On a rafraîchi et changé la vaisselle mais on voulait garder l'âme du restaurant", indique Vladimir Litvine, nouveau propriétaire des lieux avec sa soeur Tatiana et son père Serge. Après avoir hésité sur l'orientation à donner à ce nouvel établissement sis quartier Gribaumont à Woluwe-Saint-Lambert, le trio Litvine a choisi de conserver l'identité des lieux en continuant à servir une cuisine italienne moderne dans un cadre cosy, tout en baissant un peu les prix afin d'attirer une clientèle plus jeune. Et si les assiettes restent tout de même onéreuses, c'est parce que les produits servis chez Da Mimmo sont nobles: outre la truffe, la carte propose en ce moment du bar de ligne de l'Ile d'Yeu, de l'agneau de lait, des St Jacques ou encore du king crab. On vous conseille, comme souvent dans les restaurants gastronomiques, d'opter dès lors pour le lunch en trois services (45 euros).

Plein écran
La salle du restaurant a été légèrement rafraîchie. © Da Mimmo

Pour cuisiner ce type de produits, il fallait un chef aguerri: la famille Litvine est donc allée chercher le talentueux Nicholas Tsiknakos dans les cuisines de l'hôtel Manos. Auparavant, le chef s'était posé un temps au Carlton de Zurich non sans avoir également semé quelques étoiles aux quatre coins du globe. Avant de s'approprier définitivement le panio de cuisine de Mimmo Zizza, ex propriétaire des lieux, le chef Tsiknakos a passé deux mois à ses côtés pour lui ravir quelques secrets dont les merveilleuses Taglierini à la truffe noire dont on vous reparlera plus bas.

Plein écran
Le chef Nicholas Tsiknakos. © 7sur7

Le repas commence avec trois excellentes dégustations: un carpaccio à la Harry's Bar, une savoureuse crème brûlée au foie gras ainsi qu'une gougère toute légère au pecorino. Viennent ensuite les premières asperges blanches en provenance directe d'Italie, cuites à la perfection, servie avec un jambon de parme fraîchement et finement tranché et une espuma d'hollandaise au vinaigre balsamique. Simple et divin.

En primi, nous avons goûté au plat qui a fait la réputation de Da Mimmo: ses taglierini à la truffe d'alba que le chef est venu râper dans notre assiette. Un plat sublime servi avec un Volte du réputé domaine toscan Ornellaia proposé 12euros le verre, soit un prix très raisonnable pour un vin de cette facture. Il nous est recommandé par le maître d'hôtel Giuseppe qui assure par ailleurs un service charmant.

En secondi, un filet de veau veau, jus de truffes, gnochis, morilles et asperges vertes cette fois; le tout à nouveau parfaitement exécuté. Léger bémol pour le dessert: un tiramisu revisité qu'on préfère finalement on ne peut plus que classique. 

Tout était juste dans la cuisine de Nicholas Tsiknakos qui conservera sans aucun doute l'étoile qui lui a été transmise. Sa personnalité très humble et sa gentillesse nous ont au moins autant touchés que les assiettes qu'il sert désormais chez Da Mimmo. Il faut y aller!

Da Mimmo
Avenue du Roi Chevalier 24
1200 Bruxelles
https://www.da-mimmo.be/