Archive d'illustration
Plein écran
Archive d'illustration © photo_news

En Inde, les agriculteurs n'ont pas le droit de faire pousser les mêmes pommes de terre que PepsiCo

Des organisations d'agriculteurs se mobilisent en Inde pour défendre les intérêts de certains d'entre eux, accusés par PepsiCo de faire pousser des pommes de terre que le géant de l'alimentaire lui-même utilise pour concevoir ses chips.

La filiale indienne de PepsiCo a engagé des poursuites contre neuf agriculteurs de l'État du Gujarat, réclamant à chacun d'eux entre 10 et 20 millions de roupies (127.000 à 255.000 euros) pour avoir traité des pommes de terre dont la variété a été déposée.

Chips Lays
PepsiCo explique utiliser ce type de pomme de terre précisément pour la conception de chips de sa marque phare Lays. Le cas de quatre fermiers était examiné vendredi devant le tribunal de commerce d'Ahmedabad.

Propisition de PepsiCo
Le spécialiste des sodas a indiqué devant le tribunal qu'il souhaitait régler le conflit et a fait une proposition qui doit être examinée par les agriculteurs, a expliqué le porte-parole d'une association locale de défense d'agriculteurs.

Il ajoute que ceux-ci n'étaient pas conscients qu'il s'agissait d'une marque déposée.