Plein écran
Great Market © DR

“Great Market”, le nouveau marché couvert bruxellois de 2.200m² 100% dédié à la cuisine méditerranéenne

Great Market”, c’est à la fois un marché alimentaire, un traiteur, une boucherie, une boulangerie-pâtisserie et une épicerie spécialisée dans les produits du pourtour méditerranéen. À l’image de WOLF ou EATS (City 2), l’espace gourmand tout-en-un de 2.200 m² s’inscrit dans l’élan d’un mouvement gastronomique en plein essor. 

Des délices de Syrie, du Liban et du Moyen-Orient aux douceurs de Grèce, de Turquie et d’Espagne, le “Great Market” offre un éventail gastronomique particulièrement éclectique du patrimoine culinaire méditerranéen. On peut venir y faire ses courses, commander un plat à emporter ou le déguster sur place. On peut aussi y flâner, parcourir ses nombreux rayons et contempler ses curiosités: un vin d’Arménie, une collection d’épices méconnues, une liqueur portugaise, des galettes au thym ou une multitude d’olives. 

Festival gustatif

Ouvert depuis quelques semaines près de l’infernal carrefour Meiser à Schaerbeek, le “Great Market” c’est aussi l’occasion de profiter d'un repas de midi plein de surprises gustatives, à composer soi-même le long d’un comptoir kilométrique riche d’une variété de recettes plus alléchantes les unes que les autres. Parmi elles, caviar d’aubergine, courgettes grillées à la grenade, choux-fleurs frits, houmous de betterave, taboulé à la menthe et à la coriandre, feuilletés aux olives, riz aux lentilles, boulgour à la tomate, lebné libanais, samboussek (chaussons) à la viande, les surprenantes lahmajins (lahmacuns, en turc), petites “pizzas” levantines très populaires en Arménie, en Turquie, au Liban et en Syrie.

Différentes formules

La formule lunch, à 10 euros, se décline en trois versions: une option végétarienne, une carnivore ou un plat du jour, boisson incluse: un très bon rapport qualité/prix pour un repas qui vous changera du sandwich ou de la salade de midi sans pour autant plomber le budget consacré. L’unique obstacle éventuel réside ailleurs, dans... l’embarras du choix! Il n’est en effet pas simple de savoir ce que l’on veut quand on se présente au comptoir pour la première fois et vu la foule qui s’y presse, il vaut mieux ne pas trop longtemps monopoliser le personnel. Une commande inaugurale quelque peu indécise mais vite oubliée au moment d’apprécier avec délectation cette agréable palette de saveurs et de couleurs... 

Great Market

Chaussée de Louvain, 650

1030 Schaerbeek (Bruxelles) 

Plein écran
Great Market © DR
Plein écran
Great Market © DR
Plein écran
Great Market © DR
  1. Colruyt limite les bons de réduction: “7.000 coupons à la caisse, ça n’est plus possible”
    Play

    Colruyt limite les bons de réduction: “7.000 coupons à la caisse, ça n’est plus possible”

    Un caddie rempli de sodas pour quelques euros? Le stock annuel de produits d’entretien en échange de quelques pièces? Colruyt est la première chaîne de grands magasins à mettre un terme à l’extreme couponing, un phénomène qui consiste à accumuler des promotions grâce à une pile de bons de réduction. Des règles plus strictes seront appliquées dans tous les magasins du groupe Colruyt à partir du 2 mars. “Il ne sera plus possible de faire passer 7.000 coupons à la caisse.”