Plein écran
Instagram @PrimoBrussels © DR

L’art discret de la pâte fraîche: l’adresse italienne à découvrir cet été

Installé depuis peu dans un quartier un rien isolé d’Ixelles, entre l’avenue Louise et le Châtelain, Primo commence malgré tout déjà à se forger une belle réputation. Il était temps d’aller voir ça de plus près... 

Entre le quartier du Châtelain, un peu trop surcoté, la rue Lesbroussart, un peu trop tendance, et la place Saint-Boniface, un peu trop prisée, il n’est pas souvent aisé d’improviser un dîner à Ixelles. Il suffit pourtant, parfois, de sortir de ces trois zones d’agitation pour retrouver un peu de spontanéité, un personnel détendu et une approche un peu moins suffisante. Primo incarne à merveille les qualités de sa position périphérique. 

Pâtes fraîches, prix doux

Niché entre I’avenue Louise et la Bascule (Uccle), Primo cultive l’art de la pâte fraîche, de la sympathie et des prix doux. Quant à son cadre, il semble convenir à toutes les saisons. Confortable et élégant à l’intérieur, avec son alternance de velours et de bois, de meubles rustiques et de couleurs vivifiantes. Calme et apaisant à l’extérieur, avec sa longue et large terrasse, son jardinet, ses divans, ses parasols massifs et son comptoir estival.  

Défilé de pâtes

Principale surprise à la lecture du menu, l’offre débordante pour une petite enseigne indépendante:  six entrées froides, six entrées chaudes et... onze recettes de pâtes qui regorgent d’originalité et d’associations alléchantes. Sans compter les antipasti, les pizzette ou encore les frittatine (petite friture de légumes et/ou de fromage). 

Les spaghetti Carbomare (15/17€) attirent l’attention avec de la pancetta de cabillaud et un oeuf à la bottarga (poutargue), tout comme les SPQR (devise de Rome) à la cacio e pepe (pecorino et poivre) et aux coeurs d’artichaut croustillants. Le choix se porte finalement, à l’intuition, sur une formule lunch (14,5€) tout aussi intéressante: une entrée d’antipasti suivis des pappardelle du jour: ricotta et menthe. 

Alliance parfaite

L’antipasto froid se compose de pois chiches, de haricots verts, de carottes, de courgettes, de lentilles et d’un toast de mozzarella fumée à la crème aux pois particulièrement savoureux. C’est déjà relativement copieux bien qu’inégalement assaisonné. La qualité du plat du jour se révèle en revanche bien au-delà des attentes: une ricotta légère, merveilleusement parfumée à la menthe, alliance parfaite, et agrémentée d’éclats de pistaches siciliennes. Subtil et aérien pour une portion idéalement calibrée. Le tout pour 16,50€ avec une bouteille d’eau. 

Choisir, c’est renoncer. Un retour s’impose pour découvrir le reste. Heureusement, l’été ne fait que commencer...  

Primo

Chaussée de Vleurgat, 175 (Ixelles)

Facebook