Plein écran
© DL

L'une des meilleures (si pas la meilleure) pizza de Bruxelles

L'année passée, l'Unesco décidait de faire de la pizza napolitaine une institution reconnue dans le monde entier. Chouette: un chef napolitain, star de la pâte à pizza, est venu s'installer au Sablon. Verdict: à tomber.

Plein écran
© DL

Les pizzaiolos du jour s'affairent autour du four, petite merveille truffée de petits miroirs aux tonalités dorées. On les félicite, ils se marrent en nous faisant un signe qui nous indique qu'ils ne comprennent pas ce qu'on dit. Ici, on ne parle qu'italien.

C'est un coin de Naples que Carmine Russo, maître des lieux et troisième génération d'une famille de pizzaiolos napolitains, a décidé de transporter à Bruxelles. Le restaurant Pizza è Bella est installé au Sablon, sa petite terrasse donnant vue immédiate... sur l'arrêt de bus (petit bémol de l'adresse).

La pizza napolitaine est une institution. Elle a d'ailleurs fait son entrée l'année passée dans le patrimoine immatériel de l'Unesco. On la repère à sa pâte moelleuse aux bords levés. Certains diront qu'elle n'est pas assez cuite mais c'est comme ça qu'elle est pensée: douce, fondante, réconfortante... et digeste. Elle se cuit en une minute, à 400 degrés, dans un four à bois à coupole. Celui dont on vous parlait plus haut, donc.

Carmine Russo ne se contente pas de proposer une carte de pizzas savoureuses: certains spécialités napolitaines moins connues sont également servies, comme ces petites préparations frites à base de fromages, de tomates ou de légumes délicieuses mais très copieuses. On craint de manquer de place, on se "contente" du coup de la basique Margharita pour continuer. Les papilles sont cueillies dès la première bouchée: les ingrédients sont peu nombreux mais parfaitement équilibrés, la fraîcheur des ingrédients est évidente. Ce soir-là, on en est sûr: cette pizza est la meilleure de Bruxelles!

On est repu mais on nous glisse à l'oreille que les desserts sont préparés par une grande maison napolitaine. On prend un tiramisu pour deux et c'est un peu la déception: il est bon mais après tant de délices faits maison, on aurait préféré un tiramisu moins joli mais plus authentique, plus crémeux, plus généreux.

Conseil d'ami: réservez. L'établissement, installé rue Lebeau 75, est petit et affiche souvent complet. La rançon du succès...

Infos et réservations ici.