Plein écran
La pizza hawaïenne est composée d'ananas et de jambon © getty

La pizza hawaïenne au cœur d'une polémique

Le président islandais aurait aimé l'interdire dans son pays.

Certains l'adorent, d'autres la détestent. Ceux qui dégustent une pizza hawaïenne apprécient ce curieux mélange entre le jambon et l'ananas. Presque introuvable en Italie, son avenir a failli être compromis en Islande. 

En 2017, le président a défrayé la chronique en déclarant qu'il interdirait volontiers la pizza dans son pays, si la chose était réalisable. Certains n'ont pas hésité à féliciter "son héroïsme" et "sa bravoure" dans ce combat. 

Une fierté canadienne
Seulement voilà, la pizza hawaïenne a été créée non pas à Hawaï mais au Canada, par un Grec immigré en 1954. C'était une farce au début mais aujourd'hui la pizza est servie sur toutes les cartes du monde. Le premier ministre canadien, Justin Trudeau, a donc choisi de défendre avec fierté cette "spécialité locale", en la qualifiant de "délicieuse".

Difficile dès lors pour le président islandais d'entamer un conflit diplomatique pour une affaire de pizza. Confus, il a déclaré: "Même si je déteste l'ananas sur la pizza, la liberté individuelle de choisir ses propres garnitures reste plus importante". Il a ajouté plus tard qu'il "ne voudrait pas se trouver dans la position de pouvoir passer des lois qui interdiraient ce qu'il n'aime pas".

La presse raconte qu'il a ensuite conseillé au peuple islandais de manger des pizzas plutôt que des fruits de mer...