Plein écran
Eric Duhamel, derrière le comptoir du fritkot Bompa, à Ixelles © Franky Verdickt

Le fritkot Bompa baisse le volet

IxellesFermé depuis un mois, le fritkot Bompa, ouvert depuis 1971 sur l’avenue de la Couronne à Ixelles, est à vendre, a annoncé jeudi Bruzz. L’établissement bien connu en Région bruxelloise avait entre autres fait parler de lui pour le concept solidaire de “frite suspendue” ou pour une lettre adressée par son gérant à la Commission européenne alors que celle-ci envisageait de réglementer la cuisson des frites.

Eric Duhamel, qui exploitait le fritkot Bompa depuis 1995, rend son tablier “pour raisons personnelles”. L’homme quitte Bruxelles. Il a trouvé un autre emploi, dans le même secteur.

Une reprise de la friterie ixelloise n’est pas confirmée à ce stade.