Plein écran
© getty

Non, il ne faut pas manger plus gras quand il fait froid

En mangeant plus gras l'hiver que le reste de l'année comme c'est généralement le cas, notre corps est moins efficace pour lutter contre les maladies.

Finalement, il arrive. Après des températures élevées pour la saison depuis quelques semaines, le froid fait son apparition sur tout le pays, et cela risque de durer. Une raison pour se précipiter sur la tartiflette, la raclette ou la fondue? Certainement pas.

L'hiver demande plus d'énergie au corps
Même si la tentation est grande, ces plats riches ne protègent pas du froid contrairement aux idées reçues. En effet, le corps dépense plus d'énergie l'hiver, il vaut ainsi mieux favoriser les aliments qui apportent le maximum de force à l'organisme.

En outre, il faut manger mieux, et non manger plus, car une digestion plus laborieuse empêche la bonne circulation du sang. Les efforts consentis par le corps se répercutent sur son combat contre les maladies courantes en hiver. Les diététiciens conseillent davantage de faire le plein de vitamine C.

Des soupes, du thé, de la tisane...
Rassurez-vous, il n'est cependant pas interdit de ne pas du tout manger gras. Il faut simplement veiller à ne pas en abuser, et à manger équilibré le reste du temps. Les soupes sont recommandées, car en plus de contenir des légumes, elles hydratent le corps, souvent asséché par les chauffages intérieurs.

Comme en été, l'hydratation est indispensable pour compenser l'énergie utilisée. Le café, et surtout le thé et la tisane sont toujours de bonnes idées. Mais pas l'alcool, qui ne réchauffe pas contrairement à ce qui se dit parfois. Bien au contraire, il est considéré par des spécialistes comme l'ennemi du froid.