Plein écran
DR © Gabriel Lelièvre

“Popular”, l’adresse qu'on aimerait garder pour soi

Le dernier projet des “Organisateurs” allie merveilleusement le fond et la forme: “Popular” a en effet tout pour plaire et devenir très... populaire.   

Plein écran
DR © Gabriel Lelièvre

Popular" aurait presque pu se contenter de miser sur son décor, tant il séduit instantanément par la combinaison éclectique de ses éléments. Dès l’entrée, l’espace enchante. Il se déploie autour d’un mystérieux aquarium central qui renferme en son cœur la signature des lieux, néon hypnotique, et la fascinante installation d’Apolline Couverchel et Gauthier Haziza. Baptisée Dichrofield, cette nature morte cinétique, mi-végétale, mi-robotique, se laisse contempler au gré de ses oscillations aléatoires. L'œuvre divise aussi le restaurant en deux. Deux formules, selon l’humeur du client: tables hautes à gauche, tables ordinaires à droite. Le décor est planté. Les yeux sont conquis. 

La carte

Le concept “Popular" s’articule autour d’une carte simplifiée et originale. Deux recettes de pâtes, la permanente, pomodoro/basilico, et la suggestion du jour; une dizaine de petits plats à partager, issus aussi bien de la “street food” napolitaine (frittatina di pasta, montanarina) que de la gastronomie italienne classique (parmigiana, burrata, poulpe grillé); quelques planches de charcuteries triées sur le volet et une viande d’exception, signée Imanol Jaka. Pour bien arroser le tout, une belle carte des vins qui traverse la Botte du nord au sud et des cocktails de grands maîtres mixologues, avec ou sans alcool. 

“Les Organisateurs”

Pros de l’événementiel, “Les Organisateurs” sont notamment connus à Bruxelles pour leurs soirées Chez GinetteJ’Peux Pas, J’ai PiscineLà-Haut Viage, le foot electro de la Casa Mundial ou encore Respire dans le bois de la Cambre. Il se lancent dans un nouveau défi, culinaire cette fois. Rencontre avec Mathieu, membre du triumvirat avec Miguel et Thomas: 

Nous gérons le Bar Perché du Jam Hotel depuis plus de deux ans ans. Une opportunité se présentait au rez-de-chaussée avec la reprise du restaurant. Une expérience nouvelle pour nous. On a pas mal voyagé en Italie pour composer la carte et... l’équipe. Un choix 100% italien nous semblait évident pour garantir une connaissance optimale du produit et transmettre cette âme au client: le pizzaiolo et le chef sont d’ailleurs napolitains. À propos de la déco, on voulait casser l’image du restaurant italien classique, parfois un peu vieillot ou rustique. On la voulait davantage moderne et festive. Lionel Jadot a apporté cette touche singulière à l’espace, comme au reste de l’immeuble, par ailleurs. Popular est aussi, et avant tout, un restaurant d’hôtel, l’aspect festif est donc important: le client peut venir boire un verre puis passer à table et vice versa”, confie-t-il. 

Verdict

Ouvert depuis à peine trois semaines, “Popular" semble promis à un bel avenir. Le concept clinquant laissait craindre un choix purement esthétique, privilégiant la forme au fond de l’assiette. Un endroit à la mode, rien de plus? Pas du tout ! Les petits plats à partager sortent des sentiers battus de l’offre italo-bruxelloise et Naples a désormais autre chose à proposer dans la capitale que sa pizza traditionnelle, déjà bien exploitée. La montanarina, petit beignet napolitain au thon rouge fumé, à la pistache et aux zestes de citron, surmonté d’une espuma de burrata di bufala est une vraie découverte et mérite largement le détour (6€). Tout comme la frittatina di pasta, sorte de croquette farcie, servie avec une réduction d’oignons au vin blanc (6€). Le poulpe grillé (12€) est idéalement servi avec une mousseline de potiron et un peu de citron. Mélange divin. Pour conclure, la pizza Bella Emrata à la stracciatella, fromage de bufflonne à pâte filée originaire des Pouilles, fior di latte et jambon de Parme 18 mois, est tout simplement irréprochable. La saveur fraîche et puissante des ingrédients atteste incontestablement de leur qualité. À 16€, son prix n’est peut-être pas donné, diront certains, mais ici, chose rare, on peut la partager! 

C’est un peu l’esprit “Popular”: un resto, un bar, une pizzeria, un lieu festif, arty et gourmand à la fois. Bon marché, de surcroît. Une adresse qu'on aimerait garder pour soi mais qui, comme son nom l’indique déjà, “risque” bel et bien de plaire à tout le monde... 

Popular

132, chaussée de Charleroi, 1060 Saint-Gilles

Plein écran
DR © Gabriel Lelièvre
Plein écran
DR © Gabriel Lelièvre
Plein écran
DR © Gabriel Lelièvre
Plein écran
DR © Gabriel Lelièvre
Plein écran
DR © Gabriel Lelièvre