Plein écran
Illustration. © Unsplash

Végétalisme déconseillé aux enfants et femmes enceintes: des scientifiques dénoncent un “avis infondé”

Une centaine de médecins belges et étrangers se sont à nouveau indignés jeudi de l'avis rendu en juin par l'Académie royale de médecine de Belgique (ARMB), déconseillant aux femmes enceintes et enfants d'observer un régime végétalien, qui exclut tous les produits issus du règne animal. Dans une réponse adressée à l'ARMB, ces scientifiques dénoncent un "avis infondé" qui "relève de la désinformation", alors que l'instance soutient remplir sa mission d'information.

"Une alimentation végétalienne bien planifiée et variée est bénéfique pour la santé à tous les stades de la vie", contre-argumente le collectif, réuni à l'initiative du cardiologue Lamprini Risos et de la médecin généraliste Catherine Devillers, également militante pour le parti animaliste DierAnimal.

Les signataires, dont trois ont publié des livres sur l'alimentation végétale, disent avoir analysé une par une les études dont l'ARMB s'est inspirée dans deux rapports successifs à charge du végétalisme, publiés en mai et juin dernier. "Les sources citées par l'académie, parfois hors sujet, contredisent ses propres conclusions. Parmi plus de 40 références, seules deux sources allemandes, plus réservées, incitent à la prudence et au suivi régulier des patients végétaliens", indiquent-ils.

Ces médecins ont par ailleurs ajouté 40 références "négligées par l'ARMB", selon eux, dans un rapport transmis à l'instance. 

"L'ARMB rejette en bloc les positions officielles d'associations scientifiques internationales faisant office d'autorité dans le domaine de la nutrition", regrettent les signataires qui invitent l'ARMB à revoir sa position.

Dans son avis rendu en juin, l'Académie royale de médecine affirmait que le régime végétalien ne pouvait être observé sans risque majeur que sous suivi médical et était exclu pour les enfants, femmes enceintes et allaitantes. Face à la levée de boucliers suscitée par son rapport, l'instance avait insisté sur sa mission d'information. "La recommandation a pour but d'informer la population de la nécessité d'un encadrement diététique soigneux et des risques encourus en l'absence d'un suivi. Et non d'agresser ou de culpabiliser les parents", avait-elle soutenu".

  1. Le Beaujolais Nouveau est arrivé: "Arrêtez les avis à l'emporte pièce sans savoir”

    Le Beaujolais Nouveau est arrivé

    Les premières bouteilles de la cuvée 2019 du Beaujolais Nouveau ont été débouchées ce jeudi à minuit, comme le veut la tradition née en France au début des années '50. Une fête célébrée dans plus de 110 pays. Les aléas climatiques des derniers mois (gel printanier, sécheresse, grêle...) ont livré un "millésime modeste en quantité mais ambitieux en qualité", note Inter Beaujolais, l'organisme regroupant les producteurs et négociants du vignoble.
  2. “Le Botaniste”, l’autre réussite commerciale d’Alain Coumont (Pain Quotidien)

    “Le Botaniste”, l’autre réussite commercia­le d’Alain Coumont (Pain Quotidien)

    Près de 30 ans après l'ouverture du premier Pain Quotidien à Bruxelles, le fondateur de la chaîne de restaurants-boulangeries, désormais présente dans plus d'une vingtaine de pays à travers le monde, revient avec "Le Botaniste", un concept exclusivement végétal. "Pas parce que c'est branché, mais par conviction", assure mercredi Alain Coumont, quelques jours après l'ouverture du troisième restaurant de l'enseigne en Belgique, dans un segment à faible concurrence.