Vineaste
Plein écran
Vineaste © DR

Vous aimez le vin mais avez du mal à le choisir? Ce caviste en ligne s’occupe de tout

Lancée par trois amoureux du vin désireux de le rendre plus accessible au grand public, la plateforme Vineaste facilite tous les aspects de sa consommation: la sélection, la personnalisation et la livraison. Pour savourer le fruit de la vigne sans se soucier du reste... 

  1. Le vin “orange”, l’heure de la confirmation?

    Le vin “orange”, l’heure de la confirmati­on?

    Si le surnom de “vin orange” s’est imposé pour mieux distinguer et catégoriser cette quatrième couleur du vin, les connaisseurs lui préfèrent le terme de “blanc de macération”. Sa conception remonte à l’Antiquité bien qu’il soit aujourd’hui plus à la mode que jamais grâce, notamment, au succès des vins naturels. Alors qu’il sort progressivement de ses cercles d’initiés pour partir à la conquête des Belges, il était temps de se pencher un peu plus sérieusement sur le sujet. Mais de quoi s’agit-il au juste? Explications.
  2. Testé pour vous: que vaut le “champagne” russe?

    Testé pour vous: que vaut le “champagne” russe?

    Une nouvelle loi russe, signée au début du mois de juillet par le président Vladimir Poutine, oblige désormais les distributeurs de marques de champagne à inscrire au dos de la bouteille la mention “vin pétillant”. Si les vins de Champagne conservent évidemment le droit exclusif d’utiliser leur nom (en lettres latines) sur l’étiquette principale, la législation entrée en vigueur les oblige désormais, en revanche, à renoncer au terme “champanskoïe”, soit la traduction de “champagne” en russe (en lettres cyrilliques). Les producteurs russes de vin effervescent seront donc les seuls à l’avenir à pouvoir exploiter cette appellation. La décision a provoqué une onde de choc en France mais, à ce propos... que vaut le “champagne” russe? Dégustation à l’aveugle avec notre consultante Cécile De Blauwe, alias Wine & Kawaii sur Instagram.