1. “Tous les deux ont manqué d'amour paternel, ce qui crée un lien”: retour sur la rencontre entre le roi Philippe et la princesse Delphine

    “Tous les deux ont manqué d'amour paternel, ce qui crée un lien”: retour sur la rencontre entre le roi Philippe et la princesse Delphine

    Espérait-elle un rapprochement avec son demi-frère? Quand on lui a posé la question la semaine dernière, Delphine de Saxe-Cobourg a haussé les épaules. “Je ne demande ni n’attends rien.” Mais ce rapprochement entre la nouvelle princesse de Belgique et sa nouvelle famille s’est fait, et rapidement. Le roi Philippe et sa demi-sœur ont connu une première rencontre “chaleureuse”.
  1. Delphine de Saxe-Cobourg: “C’est tellement dur, ce genre de procédure ne devrait pas arriver”

    Delphine de Saxe-Co­bourg: “C’est tellement dur, ce genre de procédure ne devrait pas arriver”

    “Ils m’ont fait naître comme j’aurais dû naître”, a déclaré lundi Delphine de Saxe-Cobourg, lors d’une conférence de presse à l’ULB, en parlant de ses avocats et du système judiciaire en général. C’est la première fois que la nouvelle princesse s’exprimait devant la presse depuis qu’elle a été reconnue officiellement comme la fille légitime du roi Albert II la semaine dernière, après sept ans de procédure. “Je reste une artiste mais je ne serai plus la même à l’intérieur.”
  1. Plus secrète encore que Delphine: la véritable fortune du roi Albert

    Plus secrète encore que Delphine: la véritable fortune du roi Albert

    C’est donc officiel, une nouvelle princesse de Belgique est née... en 1968. Delphine Boël peut désormais porter le nom de son père et le titre qui lui revient de droit depuis qu’elle est légalement la fille du roi Albert au même titre que le roi Philippe, la princesse Astrid et le prince Laurent. Maintenant que ce que l’on a longtemps jugé impossible s’est produit, reste à savoir en quoi cela changera un jour le compte épargne de Delphine. Ou plutôt à le deviner, car la véritable fortune personnelle du Roi est un tel secret que les estimations vont de 12,4 millions d’euros à des chiffres nettement plus farfelus grimpant jusqu’à 2,3 milliards d’euros.
  2. “La reconnaissance de Delphine est unique dans l'histoire royale”

    “La reconnais­san­ce de Delphine est unique dans l'histoire royale”

    “Il est unique dans l'histoire de notre famille royale, et peut-être même pour toutes les familles royales des temps modernes, qu'une personne soit reconnue par un jugement de la cour comme enfant du roi. Dans ce cas-ci, que la justice assimile Delphine Boël aux enfants légitimes issus du mariage du roi Albert II et de la reine Paola”, affirme Mark Van den Wijngaert, professeur émérite d'histoire contemporaine et expert de la royauté.