1. Le prince Harry et la Reine se sont disputés à propos de la tiare de Meghan: “Elle l'a remis à sa place”

    Le prince Harry et la Reine se sont disputés à propos de la tiare de Meghan: “Elle l'a remis à sa place”

    La nouvelle biographie “Finding Freedom”, consacrée au prince Harry et à son épouse Meghan Markle, accuse Angela Kelly, la confidente et principale assistante de la reine Elizabeth II, d’avoir voulu empêcher le couple de mener à bien les préparatifs de son mariage en mai 2018. Or, selon plusieurs sources royales, les choses se sont passées différemment que ce que le bouquin prétend.
  2. Un magazine argentin accusé de grossophobie après un numéro consacré à la princesse Catharina-Amalia

    Un magazine argentin accusé de grossopho­bie après un numéro consacré à la princesse Catharina-Ama­lia

    Liliana Castaño, la directrice du magazine argentin Caras, a présenté ses excuses après la publication de son dernier numéro consacré à la princesse néerlandaise Catharina-Amalia, 16 ans. Sur la couverture, on pouvait voir une photo de la jeune fille et de sa mère, la reine Maxima, avec le titre: “La fille aînée de Maxima affiche fièrement son look ‘plus size’”. Une remarque qui a été très mal accueillie en Argentine.
  1. Une invitée raconte le mariage de Meghan et Harry: “J’étais extrêmement anxieuse”

    Une invitée raconte le mariage de Meghan et Harry: “J’étais extrême­ment anxieuse”

    En 2018, l’actrice américaine Troian Bellissario a assisté au mariage du prince Harry et de Meghan Markle en compagnie de son mari Patrick J. Adams. Plus de deux ans après cet événement qui a fait la une de la presse, la star de “Pretty Little Liars" a avoué qu’elle en gardait un souvenir mitigé. À l’époque, elle était enceinte de cinq mois et avait peur que le public ne découvre sa grossesse. “J'étais convaincue que ça allait être révélé”.
  1. Le prince Joachim a payé 5.000 euros pour non-respect de la quarantaine en Espagne
    Coronavirus

    Le prince Joachim a payé 5.000 euros pour non-res­pect de la quarantai­ne en Espagne

    Le prince Joachim de Belgique, fils de la princesse Astrid et du prince Lorenz, s'est acquitté de l'amende qui lui avait été attribuée par la délégation du gouvernement espagnol en Andalousie pour avoir enfreint en mai les règles de quarantaine, selon les médias locaux espagnols, qui citent les autorités. N'ayant pas contesté cette amende, il a réglé la somme de 5.200 euros, soit la moitié du montant initialement prévu.
  1. Un cadeau à 65 millions pour sa maîtresse: Felipe d’Espagne veut l’exil de son père Juan Carlos

    Un cadeau à 65 millions pour sa maîtresse: Felipe d’Espagne veut l’exil de son père Juan Carlos

    L’empire du roi espagnol Juan Carlos, 82 ans, touche-t-il définitivement à sa fin? Le bon vivant aux mille et une maîtresses et à l’enfant illégitime, celui qui se permettait de faire la nique à l’opinion en chassant les éléphants et qui est mêlé à nombre de fraudes, pourrait se voir poussé à l’exil par son propre fils, le roi Felipe. En cause cette fois, un nouveau scandale lié à quelque 88 millions d’euros de pots-de-vin qu’il aurait fait placer sur un compte suisse avant de faire revenir des sommes astronomiques en cash jusqu’en Espagne. La goutte d’eau pour les Espagnols et leur Roi semble partager leur avis.
  1. Pourquoi Meghan Markle s’est-elle emportée violemment contre l’assistant de Kate Middleton?

    Pourquoi Meghan Markle s’est-el­le emportée violemment contre l’assistant de Kate Middleton?

    Les dessous de la famille royale britannique ont fait couler beaucoup d’encre ces dernières années. De nombreux livres sur les coulisses du palais de Buckingham ont vu le jour ou sont en cours d’écriture. Dans son livre “Kensington Palace: An Intimate Memoir from Queen Mary to Meghan Markle”, l’auteur Tom Quinn décrit comment la prétendue “querelle de palais” entre Meghan Markle et Kate Middleton a vu le jour.
  2. La Reine Elizabeth “cruelle et sans pitié”: “Pour Harry et Meghan, c’est comme la prison à perpétuité”
    Interview

    La Reine Elizabeth “cruelle et sans pitié”: “Pour Harry et Meghan, c’est comme la prison à perpétuité”

    Marc Roche, journaliste belge, longtemps correspondant royal à Londres pour le journal Le Monde et désormais pour le Point, ne se fait aucune illusion: “Avec ce livre-là, je ne serai plus jamais invité à Windsor.” Observateur de la monarchie britannique, il a été invité à dîner par la reine Elisabeth II à deux reprises et il a pu s’entretenir sept fois avec elle. Il a approché le mythe de près et il le décortique dans son troisième livre sur le sujet: “Elle ne voulait pas être reine”, sorti aux éditions Albin Michel.