Plein écran
Meghan Markle est venue encourager son amie Serena Williams à l’US Open. © EPA

Elizabeth II “déçue” par le comportement de Meghan Markle

Au lieu d'assister aux Highland Games ce week-end aux côtés de la Reine, Meghan Markle a préféré se rendre à New York pour la finale femmes de l’US Open. Une décision qui aurait attristé la Souveraine. 

Ce week-end se tenaient les Highland Games en Écosse, une compétition d’athlétisme qui existe depuis 1832. À cette occasion, la Reine a convié Harry et Meghan ainsi que leur fils Archie à l’accompagner pour assister à l’événement. Une proposition que le couple a déclinée car le petit Archie, âgé de 4 mois, serait trop jeune pour voyager en avion, selon le porte-parole du couple. Une excuse difficile à avaler lorsque l’on sait que le fils du prince Harry a déjà été à Nice et à Ibiza cet été. Des voyages en jet privé qui avaient d’ailleurs fait scandale étant donné les valeurs “pro-environnementales” que le couple défend. Au lieu de se rendre aux Highland Games, Meghan Markle s’est finalement envolée pour New York pour soutenir son amie Serena Williams lors de la finale femmes de l’US Open. 

Si le Palais n’a pas réagi quant à cette petite virée improvisée de la Duchesse, la Reine serait néanmoins “blessée et déçue” par son attitude selon des sources citées par le Daily Mail. “Sa Majesté est aussi préoccupée par le fait que Meghan et Harry se retrouvent fréquemment au cœur de scandales et elle ne comprend pas pourquoi son petit-fils bien-aimé et sa nouvelle épouse n’écoutent pas leur équipe de conseillers” explique une source proche du Palais. 

La reine Elizabeth II a finalement assisté aux Highland Games aux côtés de son fils, le prince Charles, et de son épouse Camilla. 

  1. Le prince Laurent reçoit un tableau et en profite pour admirer une œuvre de Delphine Boël
    Play

    Le prince Laurent admire une œuvre de Delphine Boël à une expo

    S’il était absent des cérémonies de la fête du Roi ce vendredi, le prince Laurent s’est rendu samedi à la WM Gallery, à Anvers, où il a reçu un tableau de l’artiste Thierry Poncelet. Au cours de sa visite de la galerie, le prince s’est brièvement arrêté devant une œuvre de Delphine Boël, et qui fait directement référence à l’affaire qui l’oppose au roi Albert II, qu’elle dit être son père biologique.