Gênant et mignon à la fois: Meghan Markle refuse une révérence au profit d’un câlin

L’ambiance se dégrade à Buckingham Palace et tout le monde s’inquiète pour Harry et Meghan, en pleine croisade contre les conventions et les tabloïds. Dernièrement, Meghan Markle apparaissait particulièrement émue lors d’une interview. Le journaliste lui demandait comme elle gérait les attaques subies depuis son mariage avec Harry. Elle avait répondu avec les larmes aux yeux, touchée qu’on lui demande, enfin, de ses nouvelles. Elle confiait qu’elle prenait “chaque jour comme il vient.

Plein écran
© DR

Elle expliquait alors qu’elle espérait que les gens se concentrent sur le fait qu’ils sont juste “un couple amoureux”. “Je suis Meghan et j’ai épousé cet homme incroyable et tout ça fait partie de notre histoire.” Au sujet de son nouveau rôle, elle confiait: “Je n’ai jamais pensé que ça allait être facile mais j’ai cru que ça serait juste. Et c’est ça qui est dur à admettre.”

La journaliste britannique Angela Levin, spécialiste de la famille royale britannique et auteure d’une biographie sur Harry, a confié que depuis la fin de leur tournée en Afrique du Sud, Harry était “misérable et malheureux”. “Meghan est malheureuse aussi et c’est incroyablement triste qu’ils ne peuvent pas s’aider l’un et l’autre pour le moment.”

Angela Levin estime que Megan est “enthousiaste et énergique mais ça serait bien qu’elle se fasse conseiller. Elle avait l’habitude de prendre ses propres décisions. Je pense du coup que c’est difficile pour elle. C’est un chemin très strict, très traditionnel. Il faut du temps pour s’y habituer.”

Meghan Markle prouvait encore mardi qu’elle n’arrivait pas à se conformer à ce que la famille royale attendait d’elle. Au One Young World Summit, quand elle est montée sur scène, la co-fondatrice de l’événement a voulu lui faire une révérence. Meghan l’en a empechée et l’a serrée chaleureusement dans ses bras. Un geste très américain totalement impensable pour un membre de la royauté britannique. Les deux femmes se connaissent depuis plusieurs années, ce qui explique le geste de Meghan.

Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News
Plein écran
© Photo News