Plein écran
© photo_news

La fille de Stéphanie de Monaco, nouvelle égérie beauté

À 20 ans, Pauline Ducruet est le nouveau visage de Lancaster.

Pauline Ducruet semble suivre les traces de sa cousine, Charlotte. A l'instar de celle-ci, elle est devenue égérie d'une grande marque. Lancaster a choisi la fille de Stéphanie de Monaco pour promouvoir la nouvelle gamme de ses cosmétiques en Asie.

L'entreprise française a justifié son choix en évoquant une collaboration qui apporte "un vent de fraî­cheur et de moder­nité, mais égale­ment l'hé­ri­tage de la famille moné­gasque."

À 20 ans, Pauline Ducruet étudie l'histoire de la mode et se fait plutôt discrète dans les médias. C'est la fille de Stéphanie de Monaco et de Daniel Ducruet. Elle a un frère, plus âgé, Louis et une demi-soeur, Camille Gottlieb née en 1998.

Plein écran
© Connie 0821 sur Weibo
  1. “Il faut réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis”
    Play

    “Il faut réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis”

    Les Journées européennes du développement (JED) sont organisées par la Commission européenne depuis 2006, dans le but de rassembler les acteurs du développement durable autour d'une même table. Cette 13e édition est centrée sur la lutte contre les inégalités, l'un des 17 ODD fixés par les 193 Etats membres de l'Onu. La Reine, défenseur des ODD depuis 2016, a pointé que la réduction des inégalités "dans les pays et d'un pays à l'autre couvre un champ très vaste". Pour mettre en œuvre cet objectif, il faut "réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis, promouvoir l'inclusion dans la société des groupes marginalisés, mettre fin aux discriminations de tous ordres, créer des filets de sécurité pour les plus pauvres", a-t-elle énuméré. "Personne ne doit être laissé pour compte, chacun doit être pris en considération", a-t-elle poursuivi, mettant en exergue un des principes de l'Agenda 2030, "Leaving no one behind", un slogan affiché par tous les organisateurs de ces JED. La souveraine a également souligné que la réduction des inégalités ne pouvait se faire sans la réalisation des autres ODD, qui ont aussi pour but de "réduire la pauvreté, d'éliminer la faim, de garantir à tous la santé et le bien-être".