AFP
Plein écran
© AFP

La fortune colossale dont va hériter le roi Charles III sans droits de succession

Après le décès de sa mère la reine Elizabeth II, Charles hérite du trône mais aussi de sa fortune privée. Il recevra ce patrimoine colossal sans avoir à s’acquitter de droit de succession, privilège réservé aux successions royales.

  1. William parle d’Elizabeth dans son premier discours après les funérailles: “C’est un moment de deuil profond”

    William parle d’Elizabeth dans son premier discours après les funérail­les: “C’est un moment de deuil pro­fond”

    The show must go on, comme cela a toujours été le cas pour la famille royale britannique. Même s’ils viennent de dire adieu à leur reine bien-aimée Elizabeth, leurs responsabilités demeurent. Le Prince William est le premier à reprendre le travail. Dans un discours vidéo, il s’est adressé au Earthshot Prize Innovation Summit. “En raison de très tristes circonstances, je ne peux pas être ici aujourd’hui”, a-t-il déclaré. “Mais ma grand-mère aurait été heureuse de voir cela.”
  2. Une 2ème banque augmente les intérêts sur son livret d'épargne: le taux d'épargne y passe de 0,09% à 0,30%
    Guide-epargne.be

    Une 2ème banque augmente les intérêts sur son livret d'épargne: le taux d'épargne y passe de 0,09% à 0,30%

    Le livret d’épargne reste populaire, même si le taux d’inflation à la hausse réduit votre pouvoir d’achat en réalité. Toutefois, en comparant comme il se doit, vous pouvez encore toujours trouver sur le marché des comptes d’épargne avec un rendement supérieur au taux minimal légal (0,11%). Ainsi, la banque en ligne MeDirect augmente de 0,09% à 0,30% le taux net sur son compte ME3. Il s’agit presque du meilleur taux d’intérêt sur le marché de l’épargne belge pour ceux qui pourront se passer de leur argent durant 3-12 mois. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous fournit des explications à ce sujet.
  3. Arrivée en bus, protocole et invités polémiques: le casse-tête diplomatique des funérailles d'Elizabeth II

    Arrivée en bus, protocole et invités polémiques: le cas­se-tê­te diplomati­que des funérail­les d'Eliza­beth II

    Des centaines de dignitaires étrangers et têtes couronnées sont attendus lundi à Londres pour les funérailles d'État de la reine Elizabeth II, un casse-tête sécuritaire et diplomatique entre privilèges accordés à certains et invités controversés. L'abbaye de Westminster ne pouvant accueillir qu'environ 2.000 personnes, seuls les chefs d'État et un ou deux invités par pays ont été conviés aux premières obsèques nationales du Royaume-Uni depuis 1965.