Plein écran
© News Pictures

La princesse Christina des Pays-Bas est décédée

La princesse Christina des Pays-Bas, sœur cadette de Beatrix, reine jusqu'en 2013, est décédée vendredi matin à La Haye, a annoncé le service d'information de l'Etat le même jour.

La fille cadette de Juliana des Pays-Bas (reine de 1948 à 1980) et du prince Bernhard, qui ont eu quatre filles, s'est éteinte au Palais Noordeinde. Elle était âgée de 72 ans.  Née “Marijke”, environ un an et demi avant que sa mère ne monte sur le trône, la princesse avait plus tard décidé de n'utiliser que son deuxième prénom, Christina. 

Selon l'agence néerlandaise ANP, cela faisait plusieurs années que la princesse souffrait d'un cancer des os. La famille royale néerlandaise prévoit des funérailles dans l'intimité, mais a ouvert un registre de condoléances. 

Le couple souverain, le roi Willem-Alexander et la reine Maxima, ainsi que la princesse (ex-reine) Beatrix, ont salué via le compte Twitter de la maison royale néerlandaise une “personnalité marquante et au grand cœur”. 

Princesse volontairement discrète, elle était passionnée de musique. Malgré un handicap visuel important (elle était née aveugle d'un œil), elle avait d'ailleurs étudié la pédagogie musicale au Canada, comme le rappelle le Volkskrant dans un portrait, vendredi. Mariée en 1975, puis divorcée en 1996, elle a eu trois enfants. Un concours musical pour jeunes talents porte son nom.

  1. Les proches de la princesse Marie-Christine inquiets: “Elle est manipulée par son mari”

    Les proches de la princesse Ma­rie-Christine inquiets: “Elle est manipulée par son mari”

    Le sort de la princesse Marie-Christine, la tante du roi Philippe, qui vit aux États-Unis et qui a coupé les ponts avec ses amis et sa famille, suscite l’inquiétude. Selon des proches, son mari Jean-Paul Gourgues la manipulerait. “Il peut lui dire ce qu’il veut. Il lui a même fait craindre de prendre l’avion pour pouvoir jouer sa fortune”, a raconté un vieil ami au magazine flamand Story. La princesse Esmeralda, la sœur de Marie-Christine, a également partagé ses inquiétudes dans l’hebdomadaire.