Le prince William suivant les pas de son père Charles
Plein écran
Le prince William suivant les pas de son père Charles © Photo News

La succession au trône possible source de tensions entre Charles et William

Quand la reine Elizabeth II décèdera, son fils Charles, 73 ans, deviendra Roi, le fils aîné de ce dernier, William, 39 ans, étant celui appelé à lui succéder ensuite. Ce qui n’irait pas sans créer certaines tensions, selon la spécialiste de la monarchie Penny Junor.

  1. Près de 700 fonds d'investissement en Belgique: comment faire le meilleur choix?
    Guide-epargne.be

    Près de 700 fonds d'investis­se­ment en Belgique: comment faire le meilleur choix?

    Ceux qui investissent leur argent, pourraient bien obtenir un rendement considérable. Mais est-il vrai que les jeunes ont intérêt à investir dans un fonds d’investissement dynamique et que les personnes plus âgées ont intérêt à investir dans un fonds défensif? Quelles sont les différences entre ces fonds? Et comment devez-vous vous y prendre? Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique de quelles options vous disposez.
  2. Interview choc et conflits avec la famille royale: retour sur l’année mouvementée des Sussex

    Interview choc et conflits avec la famille royale: retour sur l’année mouve­mentée des Sussex

    En mars prochain, cela fera déjà deux ans que le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont annoncé leur départ de la famille royale britannique. Et s'ils avaient déclaré vouloir se tenir loin du feu des projecteurs, force est de constater qu’ils ont encore fait la Une de l’actualité. Des hauts, comme la naissance de leur fille Lilibet, aux bas, comme leur querelle avec la reine, le prince Charles et le prince William: voici l’année 2021 mouvementée des Sussex.
  3. Le prince Harry encourage les gens à quitter leur emploi s'ils ne sont pas heureux... et s’attire les critiques

    Le prince Harry encourage les gens à quitter leur emploi s'ils ne sont pas heureux... et s’attire les critiques

    Le prince Harry est sous le feu des critiques après avoir conseillé aux personnes malheureuses dans leur travail à démissionner afin de protéger leur “santé mentale”. Une remarque que certains jugent totalement déconnectée de la réalité. “Certains d’entre nous doivent travailler pour payer les factures, Harry”, peut-on notamment lire sur les réseaux sociaux.