Plein écran
© getty

"Lady Di a été assassinée dans l'ambulance"

"Diana a été assassinée dans l'ambulance". Voici la nouvelle "Une" du magazine américain à scandales Globe, qui affirme détenir de nouvelles preuves sur la mort de la princesse britannique.

Plein écran

Quinze ans après la mort de Lady Di, de nombreuses rumeurs circulent encore encore quant à un éventuel complot contre l'ex-femme du prince Charles. La dernière en date est lancée par le magazine américain Globe qui indique que la Princesse Diana aurait été tuée dans l'ambulance.

D'après le magazine, la thèse officielle selon laquelle ni Diana ni son compagnon, Dodi Al-Fayed, ne portaient leur ceinture de sécurité, serait complètement fausse. La princesse aurait en fait survécu au terrible accident survenu dans un tunnel parisien le 31 août 1997, mais aurait été assassinée dans l'ambulance.

Le magazine affirme détenir des preuves et des témoignages exclusifs étayant la thèse de l'assassinat fournis par un enquêteur qui serait finalement parvenu à résoudre le mystère entourant la mort de la princesse.

  1. “Il faut réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis”
    Play

    “Il faut réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis”

    Les Journées européennes du développement (JED) sont organisées par la Commission européenne depuis 2006, dans le but de rassembler les acteurs du développement durable autour d'une même table. Cette 13e édition est centrée sur la lutte contre les inégalités, l'un des 17 ODD fixés par les 193 Etats membres de l'Onu. La Reine, défenseur des ODD depuis 2016, a pointé que la réduction des inégalités "dans les pays et d'un pays à l'autre couvre un champ très vaste". Pour mettre en œuvre cet objectif, il faut "réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis, promouvoir l'inclusion dans la société des groupes marginalisés, mettre fin aux discriminations de tous ordres, créer des filets de sécurité pour les plus pauvres", a-t-elle énuméré. "Personne ne doit être laissé pour compte, chacun doit être pris en considération", a-t-elle poursuivi, mettant en exergue un des principes de l'Agenda 2030, "Leaving no one behind", un slogan affiché par tous les organisateurs de ces JED. La souveraine a également souligné que la réduction des inégalités ne pouvait se faire sans la réalisation des autres ODD, qui ont aussi pour but de "réduire la pauvreté, d'éliminer la faim, de garantir à tous la santé et le bien-être".