Plein écran
© photo_news

Le manque du prince Harry depuis la naissance de son fils

Le prince Harry s'est confié à un ancien soldat sur le sentiment d'insécurité qu'a laissé en lui la disparition de sa maman Diana, décédée dans un accident de la route en 1997.

Jeune papa, le prince Harry a eu droit à un congé parental de trois jours seulement. En effet, il a maintenu son déplacement aux Pays-Bas pour la conférence de presse de la compétition multisports, les Invictus Games. Un événement qui lui tient particulièrement à cœur.

C'est dans ce cadre et lors d'une conversation avec un ancien soldat que l'époux de Meghan Markle a évoqué le manque laissé par sa mère Diana. Un sentiment encore plus présent depuis la naissance de son fils Archie. 

Les confidences du prince à Dennis van der Stroon ont été dévoilées par le magazine People. "Nous avons parlé de ma femme, qui attend notre premier enfant et le prince Harry m'a dit à quel point la naissance de son fils a été un moment unique, à quel point s'occuper d'un si petit enfant était sa nouvelle priorité. (...) Il m'a dit qu'il avait été bouleversé par ce miracle de la vie et qu'il réalise que son fils rend beaucoup de gens heureux. Il m'a aussi confié qu'il était très content que son garçon soit très calme pour le moment", a-t-il expliqué. 

"Tout s'effondre" 
Harry et Dennis ont également échangé sur la perte d'un être cher. En 2014, la mère de Dennis, Marion, est décédée d'une maladie pulmonaire chronique. "Je lui ai parlé de ma mère et nous avons évoqué notre expérience commune, celui du manque de nos mères. Il m'a dit que perdre une mère est comme ne plus se sentir en sécurité, on a besoin de cela en tant que fils et comment tout s'effondre quand on perd sa mère. À travers son travail, il a parlé à de nombreuses personnes qui ont perdu une mère, un père, une sœur, un frère ou des parents et quand il entend leurs histoires, il m'a dit qu'il se sentait moins seul", a conclu le jeune homme.