Photo News
Plein écran
© Photo News

Le prince Harry critique le premier amendement et s’attire les foudres des Américains

Le prince Harry s’est attiré les foudres d’une partie de la population des États-Unis, dont des figures politiques conservatrices, en qualifiant le premier amendement de la Constitution américaine de “dingue”.