Plein écran
© EPA

Le prince Harry en studio avec Jon Bon Jovi: “Je vais lui donner un tambourin”

mise à jourJon Bon Jovi et le Prince Harry passeront la journée dans les mythiques studios d’Abbey Road à Londres. L’artiste américain y réenregistrera sa chanson “Unbroken” au profit de la Fondation Invictus Games. 

Invité dans l'émission de radio The Chris Evans Breakfast Show sur BBC Radio 2, Jon Bon Jovi s’est confié sur cet événement qu’il appréhende avec beaucoup d’excitation. “C’est quand même assez spécial, a-t-il avoué. “À la lumière de tout ce qu’il s’est passé récemment dans sa vie, qu’il revienne (au Royaume-Uni) et que ce soit l’une des premières choses sur son dossier, je pense que c’était assez spécial”.

“Je lui avais envoyé une lettre en août contenant la chanson et les paroles, avant sa sortie aux États-Unis. Et je lui ai dit que ce serait un super cadeau de ma part pour les Invictus Games”, a-t-il poursuivi. “Il a dit oui et s’y est tenu. Donc, on le fait”. 

“Je vais lui donner un tambourin et voir ce qu’il va faire”, a ensuite plaisanté l’artiste à propos de leur collaboration. 

Le musicien a également révélé qu'il avait surnommé le prince Harry “The Artist Formerly Known as Prince” (L’artiste anciennement connu en tant que Prince) en référence au surnom que le chanteur Prince s’était donné dans les années 1990.

De son côté, le prince Harry a publié une vidéo de lui en studio avec Bon Jovi sur le compte officiel @SussexRoyal. Et contrairement à ce que l’artiste avait annoncé, le prince ne va pas se contenter de jouer du tambourin, mais il va également chanter. “J’ai dit que j’allais essayer...”, a-t-il écrit en légende.

  1. À l'École Royale Militaire, la princesse Elisabeth “sera une élève comme les autres”
    Play
    Mise à jour

    À l'École Royale Militaire, la princesse Elisabeth “sera une élève comme les autres”

    La princesse Elisabeth rejoindra l'Ecole Royale Militaire (ERM) lors de la rentrée scolaire pour y suivre une formation d'un an en sciences sociales et militaires, signale un communiqué de presse du Palais royal, diffusé mercredi matin. Pour autant, son statut royal ne lui garantira aucun traitement de faveur, assure à RTL info le Colonel Thierry Pirenne, directeur de la formation de base des officiers.