Plein écran
© EPA

Le prince Harry poursuit un tabloïd: “J'ai perdu ma mère et je vois ma femme devenir une victime”

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle poursuivent en justice le tabloïd britannique “Mail on Sunday” après la publication d’une lettre que la duchesse de Sussex aurait écrite à son père. Dans un communiqué, le prince Harry souligne les similitudes entre le traitement médiatique dont a fait l’objet sa mère Lady Di et celui auquel Meghan doit faire face.  

“The Mail on Sunday” et Associated Newspapers, sa société mère, sont accusés d’utilisation abusive d’informations privées, de violation du droit d’auteur et de violation de la loi sur la protection des données. 

Dans un communiqué partagé en ligne, le prince Harry évoque la mort de sa mère et confie sa peur que l’histoire ne se répète lorsqu’il voit sa “femme devenir la victime des mêmes forces fortes”.

“En tant que couple, nous croyons à la liberté de la presse et à l’objectivité et à la véracité des reportages”, écrit le prince Harry. “Malheureusement, ma femme est devenue l’une des dernières victimes d’une presse tabloïd britannique qui fait campagne contre des individus sans penser aux conséquences.” 

“Ma plus grande peur est que l’histoire se répète”

Le fils du prince Charles explique alors que c’est pour cette raison que sa femme et lui intentent une action en justice. “Ils ont pu créer mensonges après mensonges à ses dépens simplement parce qu’elle n’a pas été visible pendant son congé maternité. C’est la même femme qu’il y a un an, le jour de notre mariage, tout comme elle est la même femme que vous avez vue lors de cette tournée en Afrique”, ajoute-t-il. 

“En plus de leur publication illégale de ce document privé, ils vous ont délibérément induit en erreur en omettant stratégiquement certains paragraphes, des phrases spécifiques et même des mots singuliers pour masquer les mensonges qu’ils avaient perpétués pendant plus d’un an.” Et de conclure: “(...) Ma plus grande peur est que l’histoire se répète. J’ai vu ce qui arrive quand quelqu’un que j’aime est banalisé au point qu’il n’est plus traité ou vu comme une vraie personne. J’ai perdu ma mère et maintenant je vois ma femme être victime des mêmes forces puissantes.”