Plein écran
Meghan et Harry, lors du match opposant les Red Sox de Boston aux Yankees de New York, à Londres, le 29 juin 2019. © Photo News

Meghan et Harry agacent la toile avec leurs messages en faveur de l’écologie

Le duc et la duchesse de Sussex ont été attaqués pour leur campagne en faveur de la sauvegarde de la planète. Elle survient juste après l’annonce de l’augmentation des émissions de carbone engendrées par la famille royale.

Comme chaque mois, Meghan et Harry attirent l’attention au sujet d'une cause qui leur est chère, par le biais de leur compte Instagram. Après la défense des droits de la communauté LGBT, le couple promeut, ce mois-ci, des comptes qui militent en faveur de la planète. Parmi eux, on retrouve celui de Leonardo DiCaprio, un acteur militant qui a créé sa fondation, en 1998.

Un couple engagé

Avec cette publication, Meghan et Harry veulent “travailler vers un changement positif”. Selon eux, “nous sommes responsables de la détérioration de nos ressources naturelles, de la mise en danger de la faune sacrée, de l’impact des plastiques et des émissions de combustibles fossiles. Nous mettons en danger ce bel endroit que nous appelons notre maison”. Ils ont donc appelé leurs abonnés à prendre des mesures pour réduire leur empreinte carbone et leur impact sur la planète. 

Citation

Le temps presse pour protéger notre planète. Sau­vons-la. Contribu­ons à cet effort.

Meghan et Harry

Meghan et Harry ont déjà assisté à une quinzaine de conférences sur le sujet, dont une de Greta Thunberg, la militante climatique de 16 ans qui a lancé le mouvement Fridays for Future. Ils ont aussi écouté avec attention les propos de Mike Bloomberg, le maire de New York qui milite pour le climat.

Un “mauvais exemple”

Si cette démarche a été saluée par de nombreux défenseurs de la cause environnementale, certains ont, en revanche, accusé le duc et la duchesse de montrer le “mauvais exemple”. Un nouveau rapport sur les finances de la famille royale a en effet révélé que les émissions de CO2 des Windsor avaient doublé cette année. 2019 affiche déjà un record de 3.334 tonnes de CO2, quand 2018 en affichait 1.687. Amer, un Britannique a écrit: “Faisons les choses bien, nous, les roturiers, et laissons les vacances dans les pays exotiques aux membres de la famille royale”.