Plein écran
Meghan Markle © BSRagency/Unsplash/nina.be

Meghan Markle répond aux rumeurs qui l’accablent

Les avocats de la duchesse de Sussex ont fourni des documents qui permettent de répondre à certaines rumeurs la concernant. Cette démarche se fait dans le cadre de son procès contre Associated Newspapers, le groupe qui possède les tabloïds anglais The Daily Mail et Mail on Sunday.

Le couple Meghan et Harry fait l’objet de nombreuses rumeurs, à commencer par les dépenses engendrées par leur emménagement dans leur nouvelle maison de Frogmore Cottage. La presse britannique a sous-entendu que la demeure était équipée d’un système d’insonorisation d’une valeur de 586.000 euros, d’une baignoire en cuivre de 5.800 euros, d’un studio de yoga et d’un court de tennis privés. Les documents apportés par les avocats prouvent qu’il n’existe pas d’aile privée pour les invités, ni aucune de ces dépenses luxueuses.

La relation avec son père

Parmi les documents déposés, on trouve également des lettres privées que Meghan avait adressées à son père et que ce dernier avait transmis à la presse. “Les parties omises ou supprimées de la lettre représentent près de la moitié du contenu réel”, déclare un avocat. “Tout cela dans le but de dépendre Meghan Markle de manière négative”. Les documents prouvent que la duchesse s’est toujours souciée des problèmes de santé de son père et qu’elle aurait même cherché des solutions pour lui. Avant son mariage, Meghan aurait contacté son père pour “le protéger et s’assurer qu’il puisse venir à la cérémonie”. Celui-ci en avait été empêché par des problèmes de santé.

Baby shower

Des documents prouvent également que, contrairement à ce qui avait été annoncé dans la presse, la baby shower de Meghan n’a pas coûté 270.000 euros. Des journaux avaient aussi sous-entendu que sa mère n’était pas invitée à l'événement. En réalité, Meghan lui aurait proposé de venir à ses frais, mais elle aurait refusé pour des obligations professionnelles.