Plein écran
© photo_news

Philippe et Mathilde s'amusent à Technopolis

Le prince Philippe et la princesse Mathilde ont assisté vendredi à l'ouverture officielle de la nouvelle extension de Technopolis à Malines. Cette extension permet au centre interactif flamand de la science et de la technologie d'étendre son espace d'un tiers. Technopolis compte dorénavant deux nouvelles zones: Xplora et Inspirience.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news

La zone "Xplora" a été conçue pour les enfants âgés de 8 à 14 ans, où ils seront amenés à faire appel à leur imagination. L'espace "Inspirience" est quant à lui destiné aux jeunes de 14 à 18 ans afin de tester leur créativité.

Le couple princier a ouvert l'extension en laissant s'envoler symboliquement un mur de ballons. Philippe et Mathilde ont ensuite testé les nouvelles installations, en compagnie d'élèves issus du Scheppersinstituut malinois.

Le président de Technopolis, Luc Van den Brande, a profité de l'occasion pour annoncer que Technopolis accueillerait en 2014 le Science Centre World Summit, un rassemblement de centres scientifiques du monde entier. Cela illustre la place importante qu'occupe Technopolis au niveau mondial.

Le centre interactif, ouvert depuis 2000, accueille chaque année plus de 300.000 visiteurs.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
Plein écran
© photo_news
  1. “Il faut réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis”
    Play

    “Il faut réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis”

    Les Journées européennes du développement (JED) sont organisées par la Commission européenne depuis 2006, dans le but de rassembler les acteurs du développement durable autour d'une même table. Cette 13e édition est centrée sur la lutte contre les inégalités, l'un des 17 ODD fixés par les 193 Etats membres de l'Onu. La Reine, défenseur des ODD depuis 2016, a pointé que la réduction des inégalités "dans les pays et d'un pays à l'autre couvre un champ très vaste". Pour mettre en œuvre cet objectif, il faut "réduire le fossé entre les plus aisés et les plus démunis, promouvoir l'inclusion dans la société des groupes marginalisés, mettre fin aux discriminations de tous ordres, créer des filets de sécurité pour les plus pauvres", a-t-elle énuméré. "Personne ne doit être laissé pour compte, chacun doit être pris en considération", a-t-elle poursuivi, mettant en exergue un des principes de l'Agenda 2030, "Leaving no one behind", un slogan affiché par tous les organisateurs de ces JED. La souveraine a également souligné que la réduction des inégalités ne pouvait se faire sans la réalisation des autres ODD, qui ont aussi pour but de "réduire la pauvreté, d'éliminer la faim, de garantir à tous la santé et le bien-être".