Plein écran
© AFP/Reuters

Que faisait le prince Andrew avec Miss Russie dans le jet privé d'Epstein?

Les jours passent et les révélations sur le prince Andrew s’accumulent. Le deuxième fils de la reine Elizabeth II a une nouvelle fois été éclaboussé par le scandale entourant le millionnaire américain Jeffrey Epstein, soupçonné d’agressions sexuelles sur des dizaines de mineures. Selon des documents juridiques dévoilés par la presse britannique, le prince aurait passé du temps avec l’ex-miss Russie Anna Malova dans le jet privé d’Epstein.

Le Sunday Times a mis la main sur des documents juridiques inédits dans l’affaire Epstein. Selon le journal britannique, le prince Andrew aurait voyagé en compagnie de l’ancienne miss Russie, Anna Malova, dans le jet privé du millionnaire américain. 

Le 12 février 1999, le prince, alors âgé de 38 ans, la miss de 27 ans et neuf autres personnes se seraient envolés de Saint Thomas, l’aéroport le plus  proche de l’île privée d’Epstein, pour se rendre en Floride. Le groupe aurait voyagé à bord d’un jet Gulfstream noir, surnommé le “Lolita Express”, dans lequel Jeffrey Epstein faisait venir ses proies sur son île.

Les données et les registres de vol ont été utilisés dans le cadre d’une poursuite civile contre le financier américain. Les documents ont été soumis par des victimes présumées d’Epstein. Ce dernier était accusé de “trafic sexuel” de mineures et d’association de malfaiteurs. Le 10 août dernier, il s’est suicidé par pendaison dans sa cellule dans la prison de New York où il attendait son procès.

Plein écran
Le prince Andrew et Jeffrey Epstein photographiés dans les rues de New York. © News of the World / Reporters

Rien n’indique que le prince Andrew et Anna Malova aient été impliqués dans des actes répréhensibles durant le voyage.

Le prince, la miss et Epstein avaient été rejoints par d’autres personnes, dont Ghislaine Maxwell, une amie proche du millionnaire, et l’une des filles du financier Robert Maxwell qui a été accusé par plusieurs victimes d’avoir aidé Epstein à abuser de mineures. 

Amitié avec Jeffrey Epstein

La semaine dernière, John Brockman, un ancien associé d’Epstein, avait affirmé que le prince Andrew s’était fait masser les pieds par “deux jeunes femmes russes bien habillées” dans l’une des résidences du millionnaire. Le Daily Mail avait également publié une vidéo qui montrait le prince en train de saluer une femme quittant le domicile d’Epstein à New York en 2010.

Face à ces accusations, le prince Andrew s’est exprimé samedi. Le duc d’York a expliqué qu’il connaissait Epstein depuis 1999 et ne le voyait “pas plus d’une fois ou deux par an”. “À aucun moment pendant le temps limité que j’ai passé avec lui, je n’ai vu, été le témoin ou soupçonné aucun comportement du genre qui a par la suite conduit à son arrestation et à sa condamnation”, a-t-il ajouté via un communiqué du palais de Buckingham.

  1. Le prince Laurent reçoit un tableau et en profite pour admirer une œuvre de Delphine Boël
    Play

    Le prince Laurent admire une œuvre de Delphine Boël à une expo

    S’il était absent des cérémonies de la fête du Roi ce vendredi, le prince Laurent s’est rendu samedi à la WM Gallery, à Anvers, où il a reçu un tableau de l’artiste Thierry Poncelet. Au cours de sa visite de la galerie, le prince s’est brièvement arrêté devant une œuvre de Delphine Boël, et qui fait directement référence à l’affaire qui l’oppose au roi Albert II, qu’elle dit être son père biologique.