Plein écran
Le prince Andrew, le 7 septembre 2019. © EPA

Un témoin au FBI: “Le prince Andrew a attrapé mes seins”

Le FBI a été approché par une personne capable de témoigner contre le Prince Andrew. Il s’agit de Johanna Sjoberg, une femme de 39 ans, qui affirme que le prince l’a attrapée par les seins à l’âge de 21 ans. 

Johanna se dit disposée à témoigner sous serment contre le Prince. Elle souhaite également dire à la police tout ce qu’elle sait sur l’amitié entre le duc d’York et le pédophile Jeffrey Epstein, dont elle a elle-même été victime. C’est la première fois que Johanna Sjoberg accepte de faire une apparition publique, depuis qu’elle a accusé Andrew de comportement sexuellement indésirable, il y a dix ans. 

Johanna Sjoberg vit aux États-Unis, plus précisément dans l’État du Maine. C’est la deuxième victime de Jeffrey Epstein. Elle prétend avoir été harcelée par le prince britannique lorsqu’il a visité la villa du milliardaire à New York. Lorsque l’incident se serait produit, en 2001, Johanna avait 21 ans. Étudiante à l’Université de Palm Beach, le milliardaire l’avait contactée pour “divertir” le prince Andrew. 

C’est le témoignage de Johanna Sjoberg qui aurait poussé Virginia Roberts, un témoin clé, à signaler sa propre relation avec Andrew. Virginia Roberts affirme que le Prince l’a forcée à avoir des rapports sexuels trois fois alors qu’elle n’avait que 17 ans. 

Fini

Les experts en communication estiment que la carrière du prince Andrew est terminée. Sa tentative de se justifier en accordant une interview à la BBC n’a fait que l’enfoncer. À cause de son absence d’empathie pour les victimes et ses explications douteuses, le public britannique s’est totalement retourné contre lui. 51% des Britanniques estiment qu’il ne devrait plus être autorisé à assister aux affaires royales. Ses partenaires en affaires ne le suivent plus. Même Buckingham Palace l’a relevé de ses fonctions publiques. Il s’est aussi discrètement désengagé auprès de toutes les associations caritatives et autres organisations dont il était membre. 

Non seulement le Prince doit quitter son bureau à Buckingham Palace, mais maintenant qu’il a été relevé de ses fonctions, même la fête en l’honneur de son soixantième anniversaire a été annulée. Le Sunday Times révèle qu’une grande fête était prévue en février. Au lieu de cela, il y aura un simple dîner de famille. Les Britanniques pensent aussi qu’il ne devrait pas assister à l’anniversaire de la Reine.