Plein écran
© thinkstock

15.000 jeunes Européens vont recevoir un beau cadeau

Quinze mille jeunes Européens de 18 ans seront sélectionnés pour recevoir cet été un pass Interrail gratuit afin de voyager à travers l'Union européenne et découvrir sa diversité culturelle, selon une initiative présentée jeudi par les institutions européennes.

La proposition émane du Parlement européen et est soutenue par la Commission, qui a prévu un budget de 12 millions d'euros dans son programme "Discover EU".

"L'objectif est de découvrir le riche patrimoine culturel du continent, d'entrer en contact avec d'autres peuples, d'apprendre de leur culture et ainsi découvrir ce qui unit l'Europe", a indiqué le commissaire à la Culture Tibor Navracsics.

Les participants pourront voyager jusqu'à 30 jours dans un à quatre pays. Ils pourront y participer à diverses manifestations organisées dans le cadre de cette Année européenne du Patrimoine culturel.

Les inscriptions se feront en juin sur le Portail européen de la Jeunesse. Les candidats devront avoir 18 ans accomplis au 1er juillet prochain et être citoyens de l'UE. Un jury se chargera de la sélection finale.

Le Pass Interrail gratuit est un projet-pilote de l'Union européenne, qui a prévu dans son budget 2021-2027 une enveloppe de 700 millions d'euros pour ce type de billet de trains.

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.
  2. L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    Un Marine américain a fait équipe avec un chien renifleur de bombes pendant un an, à l’ambassade américaine de Kaboul. Leur déploiement s’arrête cette semaine, ils vont donc devoir se séparer. Richard Pickett-White ne peut se résoudre à quitter son berger malinois répondant au nom d’Abel. Il souhaite acheter le chien, afin qu’il puisse vivre avec lui mais l’entreprise de sécurité à qui il appartient a refusé.