Plein écran
© reuters

3.000 personnes à la Gaypride à Budapest

Quelque 3.000 personnes ont défilé dans le centre de Budapest lors du Budapest Pride, par une canicule intense et sous une présence renforcée de la police afin d'assurer la sécurité des membres de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres).

La police hongroise avait fermé à la circulation les rues parallèles au défilé, pour éviter des heurts potentiels avec des contre-manifestants issus de l'extrême droite, mais qui n'étaient que quelques dizaines. Vers 18H00, devant le parlement hongrois, une centaine d'entre eux attendaient le défilé, en scandant des insultes envers les manifestants.

Lors des trois dernières éditions, les participants au défilé avaient été à chaque fois l'objet d'insultes de la part de contre-manifestants d'extrême droite.