Plein écran
© AP

75e anniversaire du Débarquement: Donald Trump loue les liens "incassables” entre la France et les États-Unis

La France et les Etats-Unis ont rendu jeudi sous le soleil un hommage solennel et ému aux derniers vétérans quasi-centenaires du Débarquement allié du 6 Juin 1944 sur les plages de Normandie, lors du 75ème anniversaire célébré conjointement par Emmanuel Macron et Donald Trump.

“Nous savons ce que nous vous devons à vous, vétérans: notre liberté. Au nom de notre pays, je veux juste vous dire merci”, leur a déclaré en anglais le président français avant de les décorer de la Légion d’Honneur sous les applaudissements nourris des intéressés, réunis dans le grand cimetière américain d’Omaha Beach, sur la commune normande de Colleville-sur-Mer (nord-ouest).

“La fierté de notre pays”

 “Vous êtes la fierté de notre pays” leur a lancé à son tour le président américain, qui, citant les noms de sacrifiés, a provoqué les larmes des survivants massés à la tribune officielle, dont celles de la soeur d’un jeune soldat tué lors du D-Day.

Pour ce temps fort des commémorations qui ont commencé dès mercredi en France et au Royaume-Uni, Donald et Melania Trump sont arrivés les premiers au cimetière de Colleville, territoire américain en France. Ils ont accueilli le couple Macron pour cette cérémonie officielle marquée par l’émotion, mais aussi par la chaleur des échanges entre les chefs d’Etat.

“Il y a 75 ans jour pour jour, sur ces côtes, sur ces falaises, 10.000 hommes ont versé leur sang et des milliers ont sacrifié leur vie pour leurs frères, leur pays, et pour la survie de la liberté”, a déclaré le chef de la Maison Blanche égrénant son discours des noms des héros assis devant lui. 

Plein écran
© AFP

“Jamais cesser de faire vivre l’alliance des peuples libres”

Cette journée de souvenir et d’hommage au sacrifice des milliers de jeunes gens, qui débarquèrent sous la mitraille et dans la tempête, devait provisoirement masquer les profondes divergences politiques entre l’Amérique et ses Alliés. “L’Amérique n’est jamais aussi grande que lorsqu’elle se bat pour la liberté des autres”, a souligné le président Macron, appelant, devant son homologue américain, à ne “jamais cesser de faire vivre l’alliance des peuples libres”.

 Les liens franco-américains sont “indestructibles” a assuré en retour Donald Trump dont les sorties, parfois intempestives, ont pu parfois jeter le trouble entre les deux alliés, et dont l’approche des relations internationales chamboule l’ordre multilatéral qui régit le monde depuis l’après-guerre. 

Plein écran
© AP
Plein écran
© AFP