Plein écran
© AP

7sur7 a assisté à l'arrivée de Donald Trump à Palm Springs, au milieu de ses partisans: “C’est une fois dans une vie”

7sur7 aux USAL’Air Force One s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Palm Springs ce mercredi à 10h30. La Californie n’est pas réputée pour être un bastion républicain mais les supporters de Trump étaient présents aux abords de l’aéroport pour assister à l’arrivée de leur président. Donald Trump s’est rendu pendant trois heures à Rancho Mirage à une collecte de fonds pour financer sa campagne, laquelle se déroulait dans la propriété de Larry Ellison, président de la société Oracle.

Lynn, qu’on a interviewée dans la vidéo ci-dessus, était venue avec son petit-fils pour voir Donald Trump de près. “C’est une fois dans une vie”. Deux femmes étaient coiffées de casquettes qui disaient leur amour pour le Président. Un homme, téléphone à la main, nous expliquait son excitation: “Je vote Donald Trump. Il défend les valeurs de l’Amérique.” Certains étaient affublés de short aux couleurs du drapeau américain, un autre portait des chaussettes affichant la tête du président. Tout autour de l'aéroport, les rues étaient bloquées et la police veillait. Des panneaux indiquaient une sécurité renforcée et les véhicules étaient tous susceptibles d’être arrêtés et contrôlés. 

Lynn est venue avec son petit-fils voir Donald Trump. "Ce n'est qu'une fois dans une vie".
Plein écran
Lynn est venue avec son petit-fils voir Donald Trump. "Ce n'est qu'une fois dans une vie". © DL
Deux partisanes de Donald Trump, devant l'aéroport de Palm Springs.
Plein écran
Deux partisanes de Donald Trump, devant l'aéroport de Palm Springs. © DL

Les opposants du président l'attendaient, eux, à Rancho Mirage avec des panneaux disant leur colère: “Installé par la Russie, empêché par l’Amérique”, pouvait-on lire sous une photo du président. Une jeune femme montrait une photo de Trump en gros plan. Les plis de son cou semblait former, de près, un sexe féminin. “Attrapez-les par la chatte”, était-il noté au-dessus de la photo. Une phrase que Trump a dite en parlant des femmes. D'autres panneaux indiquaient: “Traitre, Raciste, Misogyne” ou encore “Dump Trump”. Plus loin, un opposant tenait une pancarte qui montrait Trump, bébé, en prison: “Le seul bébé qui devrait être enfermé”. C'était là une référence à la politique d’immigration du Président.

Lors de sa brève tournée en Californie, Donald Trump séjourne dans l’hôtel qui porte son nom à Las Vegas, dans l'État voisin de la Californie donc. Le Trump International Hotel est une haute tour dorée située à l’extrémité nord du célèbre Las Vegas Boulevard, dans le Nevada. Il y dormira trois nuits en tout. 

Les principaux candidats démocrates à la présidence débattront ce mercredi dans un hôtel situé à deux miles de là. Donald Trump a refusé de passer la nuit dans les États qui voteront de manière anticipée. Il a fait une exception pour Vegas. De samedi à mardi, les bureaux de vote seront ouverts dans le Nevada en vue d’élire le candidat démocrate à la présidentielle. 

Pour loger dans l’hôtel Trump, qui vend des barres de chocolat en forme de lingots d’or au nom du président ou des cravates à 125 dollars, pas besoin d’être partisan. Certains y dorment par curiosité et parce qu’ils aiment le confort des 1282 chambres.

Plein écran
© AP

Donald Trump veut “nettoyer la ville” de Los Angeles

Avant Rancho Mirage ce mercredi, Donald Trump était à Beverly Hills. Lors d’un briefing au sujet des Jeux Olympiques d’été de 2028 prévus à LA, Trump a estimé qu’il fallait “nettoyer la ville” au plus vite de ses sans-abri. “S’ils ne peuvent pas le faire eux-mêmes, nous le ferons. Le gouvernement fédéral prendra le relais.” Le nombre de personnes vivant dans la rue est en hausse à Los Angeles malgré l’augmentation des dépenses locales pour y remédier. 

“Vous avez des aiguilles, vous avez des choses dans les rues dont nous ne voulons même pas discuter, des choses qui finissent dans l’océan.” Il estime la situation “horrible”. “Regardez ce que ça fait aussi à vos villes. C’est tellement honteux. Ce sont des villes qui étaient les plus belles il y a dix ans et maintenant, les gens s’en vont et disent des choses horribles.”

Plein écran
© AP

L’ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger a réagi aux propos de Donald Trump. Il a rappelé que les appartements une chambre à Santa Monica ou Brentwood se louaient entre 2000 et 3000 dollars par mois. Ca monte jusqu’à 5000 pour un appartement deux chambres. “Personne ne peut se permettre ça sauf ceux qui gagnent beaucoup d’argent.” 

“Tout le monde sait que Donald Trump et moi avons nos désaccords. Mais je veux le remercier d’envoyer le Secrétaire Ben Carson à notre sommet sur les sans-abri. Nous ne résoudrons ce problème que si tout le monde travaille ensemble. Ce problème est plus important que nous. Il est maintenant temps d’agir”, a déclaré Arnold Schwarzenegger sur Twitter.

Donald Trump à Beverly Hills
Plein écran
Donald Trump à Beverly Hills © AP
Les anti-Trump l'attendaient à Beverly Hills.
Plein écran
Les anti-Trump l'attendaient à Beverly Hills. © AP
Plein écran
© AFP
  1. Le mystère de Ferrera Erbognone: les habitants d'un village de Lombardie semblent tous immunisés contre le virus

    Le mystère de Ferrera Erbognone: les habitants d'un village de Lombardie semblent tous immunisés contre le virus

    Les plus de 1.000 habitants du village de Ferrera Erbognone, dans le nord de l’Italie, ne semblent pas être sensibles au coronavirus. Alors que les infections et les décès dus au Covid-19 frappent à grande échelle les municipalités environnantes, le village de la région italienne de Lombardie, qui a été durement touchée, est épargné. Les scientifiques pensent que les habitants sont immunisés contre la maladie. Des analyses de sang doivent montrer comment cela est possible.