Plein écran
© photo_news

À la recherche du gagnant de l'Euromillions qui pourrait perdre ses gains

Il a gagné un million d'euros le 18 septembre dernier. Mais l'heureux élu ne s'est toujours pas manifesté. Or, le temps presse: après ce samedi 17 novembre à minuit, il sera trop tard.

La Française des Jeux est inquiète. Elle s'est activement mise à la recherche d'un gagnant d'un ticket My Million, qui a remporté la somme d'un million d'euros. On sait que ce dernier a validé son ticket au "Rio Liz", à Fontenay-sous-Bois, dans le Val-de-Marne. 

L'avis de recherche a été lancé le 9 novembre dernier. Cela n'a pas permis de le retrouver. Pour mettre toutes chances de son côté, la FDJ a donc communiqué le lieu de la validation, à titre exceptionnel. "Habituellement, pour des raisons de sécurité, la FDJ communique le nom du point de vente après le paiement", a-t-elle précisé dans un communiqué.

A voir si la deuxième tentative sera la bonne. Comme le rappelle la FDJ, en 2017, "cinq lots de millionnaires n'ont pas été réclamés, dont trois My Million dans les départements de l'Hérault (34), de Paris (75) et dans la Marne (51), un LOTO dans le département de Paris (75) et un Euromillions dans le département de Paris (75)".

  1. Didier Raoult contre-attaque et dénonce "une étude foireuse et délirante”
    Play

    Didier Raoult con­tre-attaque et dénonce "une étude foireuse et délirante”

    Malgré la nouvelle étude d’ampleur qui vient d’être publiée, où l’inefficacité, et même la dangerosité, de l’hydroxychloroquine dans la lutte contre le coronavirus est constatée, Didier Raoult n’a pas changé d’avis. S’appuyant sur ce qu’il a observé dans son Institut, le professeur marseillais dénonce “une étude foireuse” et réaffirme que ce traitement “sauve beaucoup de gens”.