Plein écran
© AFP

À New York, un hôpital de campagne dans Central Park

Un hôpital de campagne était en cours d'installation dimanche dans Central Park, à New York, pour faire face à l'afflux attendu de malades du coronavirus.

Des dizaines de personnes s'affairaient sous le crachin sur la pelouse de l'East Meadow, l'une des grandes aires de jeu du célèbre parc new-yorkais. Le lieu a été choisi car il se trouve en face de l'un des hôpitaux du groupe Mount Sinai, dans le quartier d'East Harlem.

La structure est mise en place par Samaritan's Purse, une organisation humanitaire évangélique basée en Caroline du Nord et qui a dépêché sur place une soixantaine de personnes.

Elle a coordonné son intervention avec le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, l'agence américaine de gestion des situations d'urgence (FEMA) et le groupe Mount Sinai.

Prêt dans 48 heures

"Nous espérons être opérationnel d'ici 48 heures et prêts à accueillir des patients", a expliqué le Dr Elliott Tenpenny, coordinateur de l'équipe, selon lequel l'hôpital de campagne aura une capacité de 68 malades.

Contrairement à beaucoup de structures temporaires en cours d'installation dans la région de New York, ce site disposera des équipements et du personnel nécessaires à l'accueil de malades du coronavirus.

Outre l'équipe logistique dédiée à l'installation du site, Samaritan's Purse va également acheminer sur place médecins et infirmiers pour traiter les patients.

L'organisation a déjà installé l'une de ces structures temporaires dans le nord de l'Italie, à Crémone, également pour accueillir des malades du coronavirus, a indiqué le Dr Tenpenny.

59.513 cas et 965 décès

Le gouverneur Cuomo a annoncé dimanche que l'Etat de New York comptait désormais 59.513 cas et 965 décès, ce qui en fait de très loin l'Etat le plus touché du pays.

Association à but non lucratif, Samaritan's Purse est "d'inspiration religieuse", a expliqué le Dr Tenpenny. "Nous sommes là au nom de Jésus, mais nous offrons notre aide à tout le monde sans distinction, pour peu qu'ils en aient besoin".

"Les hôpitaux se remplissent dans toute la ville et ils ont besoin d'aide. C'est pour ça que nous sommes ici", a souligné le médecin de l'organisation, qui est déjà intervenue dans des zones de conflit et de catastrophes naturelles.

"C'est souvent à l'étranger, après des catastrophes", a ajouté le Dr Tenpenny, "mais les Etats-Unis ont des besoins massifs actuellement et nous nous mettons donc en situation d'aider notre pays".

Plein écran
© AFP
Plein écran
© REUTERS
Plein écran
© REUTERS