Plein écran
© getty

À vendre: une île avec des milliers de manchots et des paysages à couper le souffle

Une île des Malouines est à vendre. Compris dans le prix: des milliers de manchots et des paysages à couper le souffle.

Une famille galloise a mis en vente l'île Pebble. D'une superficie de 88 km², elle est l'une des plus petites îles qui fait partie des Malouines. Cela suffit à ce qu'elle soit l'un des endroits les plus spectaculaires de notre planète. Le paysage s'étend sur une petite chaîne de montagnes, des lacs, des côtes, des falaises et une plage de galets.

Depuis 150 ans, ce lieu reculé, qui se trouve dans l'Atlantique Sud, est la propriété de la famille Dean. Mais l'arrière-arrière petit fils de l'acheteur, Sam Harris, a décidé qu'il était temps de s'en séparer. "C'est un endroit magnifique", souligne-t-il auprès de la BBC. "Malheureusement, c'est de plus en plus difficile de s'en occuper depuis le Royaume-Uni". Depuis les années 50, plus personne de la famille n'y habite. (lisez la suite de l'article ci-dessous)

Plein écran
© getty

400 livres
En 1869, John Markham Dean a fait l'acquisition de cette île pour 400 livres. Après avoir travaillé dans une boucherie dans son pays d'origine, il s'était installé dans les îles Malouines pour créer sa poissonnerie. "Ma femme et moi y sommes allés en 2011 et nous sommes tombés sous le charme de l'endroit. Nous avions envisagé d'y vivre et de nous occuper de l'île mais c'est arrivé au moment où nous allions devenir parents", reconnait aujourd'hui Harris.

L'île Pebble a une grande valeur écologique et un fort potentiel économique. C'est un endroit où la nature bat son plein. Elle cohabite avec un faible nombre de lotissements, destinés à favoriser le tourisme. Mais aussi une éolienne et des panneaux solaires pour produire de l'électricité. La faune et la flore y est particulièrement riche, avec des milliers de manchots mais aussi des vaches. 

En outre, c'est une attraction pour quiconque s'intéresse à l'histoire militaire de la Grande-Bretagne. Elle a été le centre de la guerre des Malouines entre le Royaume-Uni et l'Argentine, qui se disputaient le territoire. L'armée britannique y a éliminé onze avions argentins dans la nuit du 14 mai 1982, avant d'obtenir la victoire. Il reste d'ailleurs encore des fragments d'avions sur les lieux. (lisez la suite de l'article ci-dessous)

Plein écran
Durant la guerre des Malouines, l'île était un enjeu entre l'Argentine et le Royaume-Uni © DR

Prix négociable
La famille Harris n'a pas fixé de prix. Ils sont ouverts à toutes les propositions, mais leur préférence va vers quelqu'un qui a des affinités avec la nature. "Nous voulons que l'île se développe et revienne à quelqu'un qui s'en occupe bien. Il y a un grand potentiel grâce au tourisme car il y a une base armée ici. Mais il y a aussi de nombreux animaux qui doivent être suivis."