Plein écran
© afp

Affaire Lambert: "la France n'est pas tenue" de suivre l'avis de l'ONU

Le gouvernement français répondra à la demande d'un comité de l'ONU, qui souhaite le maintien provisoire des soins de Vincent Lambert, en état végétatif depuis 10 ans à Reims, mais la France n'est pas tenue légalement de la respecter, a déclaré dimanche la ministre de la Santé Agnès Buzyn.