Matthew est accusé d'avoir tué Lauren la semaine passée, dans son sommeil. Il jure ne se souvenir de rien et accuse ses médicaments pour le rhume.
Plein écran
Matthew est accusé d'avoir tué Lauren la semaine passée, dans son sommeil. Il jure ne se souvenir de rien et accuse ses médicaments pour le rhume. © Photo publique Facebook

"Allô! je pense que j'ai tué ma femme dans mon sommeil"

Un jeune homme de 28 ans, aspirant pasteur, est accusé d'avoir tué sa femme, épousée depuis moins d'un an, dans la nuit du 31 août au 1er septembre. Matthew Phelps, de Raleigh en Caroline du Nord, a téléphoné au 911 vendredi matin à l'aube en déclarant, choqué, que le corps de sa femme Lauren gisait, couvert de sang, au pied du lit conjugal.

"J'ai fait un cauchemar et quand j'ai allumé les lumières, elle était morte sur le sol", a-t-il déclaré aux urgentistes. "J'avais du sang partout sur moi et il y avait un couteau ensanglanté sur le lit et je pense que c'est moi qui l'ai tuée. Je ne peux pas croire que j'ai fait ça."

Il a expliqué au dispatching qu'il avait pris des médicaments pour le rhume avant d'aller dormir et que c'était peut-être ça qui l'avait poussé à commettre son crime atroce. "J'ai pris plus de médicaments que j'aurais dû. J'ai pris Coricidin Cough and Cold parce que je sais que ça vous permet de vous sentir bien. Souvent je n'arrive pas à dormir la nuit. Donc j'en ai pris plusieurs. Oh mon Dieu", a-t-il ajouté en sanglotant. "Elle ne méritait pas ça."

Lauren a été enterrée ce lundi et Matthew Phelps comparaîtra devant la justice ce mardi.

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.
  2. L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    Un Marine américain a fait équipe avec un chien renifleur de bombes pendant un an, à l’ambassade américaine de Kaboul. Leur déploiement s’arrête cette semaine, ils vont donc devoir se séparer. Richard Pickett-White ne peut se résoudre à quitter son berger malinois répondant au nom d’Abel. Il souhaite acheter le chien, afin qu’il puisse vivre avec lui mais l’entreprise de sécurité à qui il appartient a refusé.