Plein écran
© reuters

Après le tabac, la Turquie interdit le narguilé dans les lieux publics

Une tradition ancestrale très ancrée dans la culture de la Turquie est interdite dans le pays à partir de dimanche: les gens n'auront plus la possibilité de fumer le narguilé dans les lieux publics.

La mesure s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle réglementation du gouvernement islamo-conservateur turc afin de lutter contre le tabagisme.

Selon cette mesure, fumer le narguilé, la pipe à eau, dans les endroits publics est désormais proscrit, et les contrevenants encourent une amende, aux termes du décret gouvernemental publié dans le journal officiel.

En 2009, le gouvernement d'Ankara s'était attaqué au tabagisme, interdisant de fumer dans tous les lieux publics --bars, restaurants et cafés. Le narguilé avait été interdit aux mineurs de moins de 18 ans.

Cependant, les cafés ont continué de servir le narguilé avec des mélanges fruités sans, ou avec peu de tabac notamment, provoquant l'ire des autorités sanitaires qui estiment que fumer de cette façon est également dangereuse: dès qu'il y a combustion, le consommateur inhale des produits toxiques.

Le narguilé était très populaire sous l'Empire Ottoman. Mais sa consommation s'est considérablement réduite sous la République, depuis 1923, avec l'arrivée des cigarettes.

Ces dernières années toutefois, le narguilé est revenu à la mode dans les grandes villes.