Plein écran

Assassinat d'un militant homosexuel "dénoncé" par la presse

Un militant homosexuel ougandais, dont le nom et la photo avaient été publiés par un magazine homophobe, assorti d'un appel au meurtre, a été assassiné à son domicile, près de Kampala, a annoncé jeudi son avocat à l'AFP.
 
"C'est arrivé hier (mercredi) vers 13H30", a expliqué Me John Francis Onyango, précisant que la victime, David Kato, avait été tuée à son domicile situé à environ 15 km à l'est de Kampala.
 
Selon les premières informations reçues par l'avocat, un homme est entré au domicile de M. Kato, l'a passé à tabac avant de prendre la fuite. Les mobiles de cette agression n'étaient pas connus.
 
L'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW) précise jeudi dans un communiqué que le militant est décédé pendant son transfert à l'hôpital. David Kato était un militant de l'association Minorités sexuelles en Ouganda.
 
Déjà connu pour ses prises de position publiques, son nom et sa photo avaient été publiées en 2010 par un tabloïd homophobe, Rolling Stone (sans lien avec le magazine américain éponyme), qui appelait ses lecteurs à "pendre" les militants homosexuels. (afp)