Photo News
Plein écran
© Photo News

AstraZeneca, un vaccin “dangereux”? La réponse très attendue de l’Agence européenne des médicaments

Mise à jourL’Agence européenne des médicaments (EMA) tiendra ce jeudi une réunion extraordinaire afin de statuer sur le cas du vaccin AstraZeneca et de décider si des mesures s’avèrent “nécessaires”. En attendant, l’autorité compétente a d’ores et déjà estimé que ses avantages l’emportaient sur ses risques d’effets secondaires.

  1. Les autorités sanitaires britanniques considèrent le vaccin d’AstraZeneca comme sûr

    Les autorités sanitaires britanni­ques considè­rent le vaccin d’AstraZeneca comme sûr

    Contrairement à une poignée de pays européens, le Royaume-Uni va continuer d'administrer le vaccin de la firme britannico-suédoise AstraZeneca. "Nous avons examiné les notifications (d'effets secondaires) attentivement. Étant donné l'occurrence naturelle des caillots sanguins et le grand nombre de vaccins inoculés, les éléments ne permettent pas de confirmer que le vaccin en est la cause", a assuré Phil Bryan de l'Agence britannique des médicaments et produits de santé (MHRA).