afp
Plein écran
© afp

Attaque terroriste dans un quartier huppé de Nairobi: au moins 5 morts

UpdateAu moins cinq personnes ont été tuées dans l'attaque mardi après-midi d'un complexe hôtelier à Nairobi revendiquée par les islamistes radicaux somaliens shebab, a constaté un photographe de l'AFP.

  1. Les sécheresses pourraient devenir plus graves encore dans les années à venir

    Les sécheres­ses pourraient devenir plus graves encore dans les années à venir

    Entre 2018 et 2020, l’Europe a connu une sécheresse sans pareille. La plus grave, même, depuis 250 ans, suggère une étude du centre allemand de recherche environnementale, Helmoltz Centre for Environmental Research (UFZ). À tel point que cette sécheresse, qui a duré 33 mois, est devenue une nouvelle référence la matière. Toujours selon les chercheurs, si l’on n’agit pas au plus vite, ce genre d’épisode pourrait se produire plus souvent et sur une période plus longue - jusqu’à 200 mois -.
  2. L'avantage lié au tarif nuit disparaîtra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant votre lessive pendant la nuit?
    Monenergie.be

    L'avantage lié au tarif nuit disparaî­tra dans 3 mois: combien pouvez-vous encore économiser actuelle­ment en faisant votre lessive pendant la nuit?

    La différence entre le tarif jour moins avantageux et le tarif nuit plus avantageux disparaîtra à partir du 1er juillet 2022, du moins en ce qui concerne les coûts de réseau. Combien pouvez-vous encore économiser actuellement en faisant tourner votre machine à laver pendant la nuit? Et quel sera l’impact de ce changement sur votre facture énergétique? Monenergie.be a examiné ceci.
  3. Des milliers d'habitants de Pékin placés de force en quarantaine

    Des milliers d'habi­tants de Pékin placés de force en quarantai­ne

    Des milliers d'habitants de Pékin ont été envoyés de force en quarantaine en pleine nuit de vendredi à samedi, après la découverte de 26 cas de Covid-19 dans leur résidence, selon des images et un avis officiel largement partagés sur les réseaux sociaux. Plus de 13.000 habitants du complexe résidentiel Nanxinyuan, dans le sud-est de la capitale, bien que testés négatifs au virus, ont été transportés dans la nuit vers des hôtels d'isolement et menacés de représailles s'ils résistaient.