Plein écran

Attentat à la bombe au Sri Lanka

Plein écran

Deux soldats sont morts et trois ont été blessés jeudi dans le nord du Sri Lanka, dans un attentat à la bombe qui visait un camion de transport militaire, a indiqué la police.

"La camion a été atteint par une bombe posée sur la route. Deux soldats ont été tués et trois autres, sérieusement blessés, ont été transportés à l'hôpital", a indiqué responsable de la police du district de Anuradhapura (centre-nord). Le camion militaire transportait de la nourriture et des troupes le long de la zone de séparation avec le territoire contrôlé par les rebelles des Tigres tamouls, a-t-il précisé.

Cet attentat intervient quelques heures après l'annonce par le gouvernement du Sri Lanka qu'il se retirait formellement du cessez-le-feu avec les rebelles séparatistes tamouls conclu en février 2002 sous l'égide de la Norvège. Un autre attentat, attribué aux Tigres de libération de l'Elam tamoul (LTTE, séparatistes tamouls), qui visait également l'armée, a fait 5 morts et 28 blessés mercredi à Colombo.

Alerte
La police et l'armée sri-lankaises ont été placées en alerte jeudi et la sécurité encore renforcée dans la capitale Colombo, a annoncé un responsable des forces de sécurité. "Nous avons relevé le niveau d'alerte, surtout à Colombo, et déployé plus d'hommes", a indiqué un officiel de police. Les Tigres tamouls, hindouistes, se battent pour l'indépendance du nord et du nord-est du Sri Lanka, peuplé à 75% de Cinghalais bouddhistes. Depuis 1972, entre 60.000 et 70.000 personnes ont été tuées dans les violences dont environ 6.000 depuis la fin 2005. (afp)