Le Diamond Princess
Plein écran
Le Diamond Princess © AFP

Au moins 40 Américains infectés sur le paquebot Diamond Princess

Au moins quarante Américains ont été infectés par le nouveau coronavirus à bord du paquebot Diamond Princess, qui se trouve en quarantaine au large du Japon, ont annoncé dimanche les autorités américaines.

"Ils vont être traités dans des hôpitaux au Japon", a précisé sur la chaîne CBS Anthony Fauci, directeur de l'Institut national des maladies infectieuses, alors que les États-Unis ont commencé à évacuer leurs ressortissants bloqués sur ce navire.

L'état de santé des malades est variable, a-t-il précisé. "Vous pouvez être atteint et avoir des symptômes minimaux mais vous restez contagieux", a souligné M. Fauci. "Ou vous pouvez avoir une infection pulmonaire grave qui impose une hospitalisation et peut-être même une intervention plus lourde", a-t-il encore dit, sans donner de détails sur la date de dépistage ou de prise en charge des malades notamment.

Le Diamond Princess a été placé en quarantaine début février avec ses 3.711 passagers et membres d'équipage après un test positif sur un croisiériste débarqué à Hong Kong. En date de dimanche, 355 personnes étaient déclarées infectées et hospitalisées. Il n'était pas clair dans l'immédiat si ce décompte inclut les Américains.

Dans la nuit de dimanche à lundi, plusieurs dizaines d'autobus sont venus chercher les quelque 350 Américains qui se trouvaient toujours à bord. Ils doivent ensuite partir par avion à destination des Etats-Unis où ils devront observer une quarantaine de 14 jours. "Si les gens commencent à développer des symptômes à bord de l'avion, ils seront mis à l'écart", a précisé M. Fauci.

Selon le dernier bilan diffusé dimanche par Pékin, l'épidémie de Covid-19 a provoqué la mort de 1.665 personnes, la plupart dans la province du Hubei, dans le centre de la Chine, où le virus est apparu en décembre.
Seuls quatre décès ont été enregistrés ailleurs dans le monde: un sur le territoire chinois semi-autonome de Hong Kong et les trois autres respectivement au Japon, aux Philippines et en France.

Les passagers du navire embarquent dans l'avion
Plein écran
Les passagers du navire embarquent dans l'avion © REUTERS
  1. Un bourgmestre néerlandais prie les touristes belges de rester chez eux

    Un bourgme­stre néer­landais prie les touristes belges de rester chez eux

    Le bourgmestre de la commune néerlandaise de Hulst, située dans la province de Zélande, demande mardi aux touristes belges de rester à l'écart des polders de sa commune. Un grand nombre de Belges a traversé la frontière ces derniers jours pour des balades ou promenades à vélo. "Ce n'est pas autorisé", affirment en chœur les bourgmestres des communes belges de Beveren, Saint-Gilles-Waes et Stekene (Flandre orientale).
  2. La folle histoire d’un couple en lune de miel confiné sur une île aux Maldives

    La folle histoire d’un couple en lune de miel confiné sur une île aux Maldives

    Depuis le 22 mars dernier, Olivia et Raul de Freitas, un couple originaire d’Afrique du Sud, sont en lune de miel sur une île des Maldives. En pleine pandémie de coronavirus, les jeunes mariés n’ont pas pu rentrer dans leur pays, car leur avion a été annulé. Ils ont donc été coincés pendant plusieurs jours dans leur hôtel de luxe maldivien. Récit d’une folle histoire délivrée par le New York Times.