“Il a commencé à me donner des coups de poing. Je me suis séparée de lui. Mais après j'ai connu le père de ma deuxième fille et lui aussi s'est mis à me battre. Mes dents sont tombées l'une après l'autre”, raconte Ana Claudia.
Plein écran
“Il a commencé à me donner des coups de poing. Je me suis séparée de lui. Mais après j'ai connu le père de ma deuxième fille et lui aussi s'est mis à me battre. Mes dents sont tombées l'une après l'autre”, raconte Ana Claudia. © AFP

Battue et édentée par son mari, cette Brésilienne raconte son calvaire

Longtemps défigurée par les coups de ses compagnons, Ana Claudia Rocha Ferreira n'a pas osé sortir. "Je n'avais plus que quatre dents devant, j'avais honte". Une parmi ces millions de femmes victimes de la violence conjugale au Brésil.