Bernie Sanders, ici avec sa femme Jane, en campagne samedi à San Antonio
Plein écran
Bernie Sanders, ici avec sa femme Jane, en campagne samedi à San Antonio © AP

Bernie Sanders consolide son statut de favori

Bernie Sanders a largement remporté samedi le vote dans l'État américain du Nevada pour la primaire démocrate, s'ancrant fermement dans la position de favori pour aller défier le président républicain Donald Trump à l'élection du 3 novembre. 

À 78 ans, le sénateur indépendant au programme nettement marqué à gauche disposait d'un très large avantage, avec 46% des suffrages, sur des résultats encore partiels. Selon ces résultats issus de 23% des bureaux de vote, l'ancien vice-président modéré Joe Biden apparaissait en deuxième place (23%), loin devant l'ex-maire Pete Buttigieg (13%). Mais ce dernier a cherché, avec un discours fort, à se présenter en meilleur rempart modéré contre un Bernie Sanders qu'il juge trop à gauche pour pouvoir rassembler les électeurs et battre Donald Trump. Benjamin et révélation des primaires âgé de 38 ans, il a mis en garde les électeurs démocrates contre le risque de choisir un socialiste pour qui le capitalisme est "à l'origine de tous les maux".

Ce troisième round des primaires démocrates place le sénateur socialiste Bernie Sanders dans une position très favorable avant l'avalanche du "Super Tuesday" le 3 mars, lorsque quatorze États voteront.