Plein écran

Bertinotti démissionne après l'échec de la gauche radicale

Fausto Bertinotti, leader du mouvement "La Gauche arc-en-ciel", regroupant les deux partis communistes et les Verts italiens, a annoncé lundi qu'il quittait la direction de cette formation après son échec cuisant aux législatives.

"Mon rôle de dirigeant s'achève ici, ce soir, je suis désolé pour la défaite. Je poursuivrai mes activités, je continuerai à aider mais mon époque prend fin ici", a déclaré le leader historique des communistes italiens du Parti refondation communiste, qui était président de la Chambre des députés dans le Parlement sortant. Selon des projections, "La Gauche arc-en-ciel" a obtenu 3% des voix à la Chambre des députés et pourrait n'avoir aucun élu au Parlement.

"Notre défaite est nette, c'est sa dimension qui est imprévue. Maintenant toutes les composantes de la gauche italienne doivent se remettre en question", a ajouté M. Bertinotti. Face au refus du Parti démocrate de Walter Veltroni de s'allier avec les formations de la gauche radicale pour les législatives, ces derniers avaient créé leur propre coalition avec la Gauche arc-en-ciel. Ses composantes - communistes et Verts - qui s'étaient présentées séparément lors du scrutin de 2006, avaient remporté au total plus de 10% des voix. (belga)