Vladimir Poutine et Joe Biden à Genève ce mercredi.
Plein écran
Vladimir Poutine et Joe Biden à Genève ce mercredi. © AP

Biden: “Poutine ne cherche pas une Guerre froide avec les États-Unis”

Le président américain Joe Biden a indiqué mercredi que la tonalité du sommet avec son homologue russe Vladimir Poutine était “positive”, mais a assuré l’avoir mis en garde contre toute interférence dans les élections américaines.

  1. Face à Moscou, l’UE doit à la fois “riposter, contraindre et dialoguer”

    Face à Moscou, l’UE doit à la fois “riposter, contraind­re et dialoguer”

    Face à Moscou, l’Union européenne doit à la fois être capable de “riposter, de contraindre et de dialoguer”, a affirmé mercredi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell au moment où les présidents russe et américain se rencontrent à Genève. Les relations de l’UE avec le gouvernement russe sont à “leur plus bas niveau”, a-t-il constaté, en présentant son rapport sur une nouvelle approche des relations avec la Russie, demandé par les dirigeants de l’UE pour leur sommet des 24-25 juin.