Le Premier ministre britannique Boris Johnson
Plein écran
Le Premier ministre britannique Boris Johnson © AP

Boris Johnson hospitalisé “par mesure de précaution”

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, testé positif au nouveau coronavirus il y a dix jours, a été hospitalisé dimanche pour subir de nouveaux examens, ont annoncé ses services, précisant qu’il s’agit d’une “mesure de précaution”.

“Sur les conseils de son médecin, le Premier ministre a été admis ce soir à l’hôpital pour des examens”, a annoncé Downing Street dans un communiqué. “Ceci est une mesure de précaution car le Premier ministre continue de présenter des symptômes persistants du coronavirus, dix jours après avoir été contrôlé positif”, ajoute le communiqué.

“Je dois continuer ma quarantaine”

Boris Johnson, 55 ans, avait annoncé vendredi qu’il prolongeait la quarantaine qu’il observe au delà des sept jours recommandés par les autorités sanitaires britanniques car il continuait d’avoir de la fièvre, un des symptômes de la maladie.

“Si je me sens mieux (...) j’ai toujours l’un des symptômes”, “j’ai toujours de la température”, “je dois continuer ma quarantaine”, avait-il déclaré dans une courte vidéo sur Twitter, où il apparaissait un peu hagard.

Le chef du gouvernement avait indiqué qu’il continuait de travailler depuis ses appartements de Downing Street.

“Son moral est bon”

Interrogé plus tôt dimanche sur la santé de M. Johnson sur la chaîne de télévision Sky News, le ministre de la Santé Matt Hancock a affirmé que le Premier ministre “allait bien” et qu’il “tenait fermement la barre” du pays.

“Certaines personnes ont des symptômes assez légers (du Covid-19), d’autres très, très graves. Le Premier ministre n’en est pas là”, a-t-il assuré.

“Je travaille avec lui tous les jours et je peux témoigner que son moral est bon”, a-t-il ajouté. “Mais il veut se montrer très prudent et suivre à la lettre les conseils de santé publique”, notamment pour “montrer l’exemple”.

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.
  2. L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    L’histoire émouvante d’un Marine américain qui ne veut pas quitter son chien renifleur de bombes

    Un Marine américain a fait équipe avec un chien renifleur de bombes pendant un an, à l’ambassade américaine de Kaboul. Leur déploiement s’arrête cette semaine, ils vont donc devoir se séparer. Richard Pickett-White ne peut se résoudre à quitter son berger malinois répondant au nom d’Abel. Il souhaite acheter le chien, afin qu’il puisse vivre avec lui mais l’entreprise de sécurité à qui il appartient a refusé.