Plein écran
© belga

Brahim Abdeslam tenait un bar à Molenbeek, fermé par la commune

Un bar de Molenbeek qui, selon plusieurs médias belges, appartient au Français Brahim Abdeslam, l'un des kamikazes qui s'est fait exploser à Paris vendredi soir, était un "point de consommation de stupéfiants", selon l'arrêté de fermeture placardé sur sa porte.

  1. Retour sur l'opération policière à Molenbeek
    Video

    Retour sur l'opérati­on policière à Molenbeek

    L'opération policière menée lundi dans la rue Delaunoy à Molenbeek-Saint-Jean a uniquement permis d'arrêter une personne administrativement alors que l'action était destinée à interpeller Salah Abdeslam, l'un des suspects des attentats commis vendredi soir à Paris. Sur les sept personnes interpellées à Bruxelles dans le cadre de l'enquête, deux ont été placées sous mandat d'arrêt et cinq ont été libérées, a indiqué lundi le parquet fédéral.